fbpx

Ludovic Dujardin est co-créateur de l’application de méditation Petit Bambou. Anne-Laure, la journaliste de la squad, l’interroge aujourd’hui. Succès, histoire, place de la méditation dans sa vie… Tout y passe ! Découvre-le sous un autre angle.

Petit Bambou est une application pour aider les gens à la pratique de la méditation. Comment a-t-elle été créée ?

Une première version a été créée en 2014. L’application est dispo sur les stores depuis 2015. Aujourd’hui, nous en sommes à plus de 4 millions d’utilisateurs avec 8 000 nouveaux utilisateurs chaque jour.

À l’origine, nous sommes deux co-créateurs avec deux démarches personnelles différentes. L’autre créateur était quelqu’un d’hyper stressé à qui on a recommandé de faire de la méditation.

Et dans votre cas ?

Je suis un entrepreneur. Petit Bambou est ma septième entreprise, et je suis proche de la démarche du Mouvement Colibris. C’est-à-dire que chacun doit contribuer dans la société, selon sa propre énergie. Si on peut faire beaucoup, on fait beaucoup et si on peut faire un petit peu, on fait un petit peu. Ce que je souhaite, c’est mettre mon énergie au service de la société.

Pratiquiez-vous la méditation avant de travailler sur Petit Bambou ?

Non, je ne méditais pas. J’ai commencé au moment de la création de l’application grâce à une application américaine. Mais c’était plus pour savoir sur quoi je travaillais ! 

Il y a 5/6 ans, on ne parlait pas de méditation dans les médias. Quand Benjamin Blasco (ndlr : l’autre créateur) m’a parlé de son concept, je me suis demandé ce que ça pouvait bien être ! Mais j’étais curieux.

Vous avez continué à pratiquer la méditation. Qu’est-ce que ça vous apporte ?

Ça permet de se focaliser et de fait, ça apporte beaucoup de clarification dans les idées. Ça me permet d’être plus efficace au travail, mais pas que. La méditation permet aussi de plus se concentrer dans d’autres domaines comme le sport ou les relations avec les autres.

Est-ce que vous méditez grâce à Petit Bambou ?

Oui, mais j’ai eu beaucoup de mal à basculer vers ma propre application !  Je la considérais comme du travail et je ne voyais donc que ce qu’il fallait changer.

« La méditation m’accompagne vers qui je suis »

tweeter

À un niveau plus personnel, est-ce que la méditation fait partie de votre vision de la spiritualité ?

Je suis convaincu qu’on n’est pas sur Terre pour faire le plus d’argent possible ou la meilleure entreprise possible. Je pense qu’on est là pour aller à la rencontre de sa propre personne. De sa propre personne en lien avec ce qui nous entoure : la nature, l’environnement…

La méditation n’a pas révolutionné ma façon de vivre la spiritualité mais elle m’accompagne dans ce cheminement vers qui je suis.

Ludovic Dujardin, interviewé par Anne-Laure 

Partage de l'article !

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Par mail
Pulpeuses Stories
v 0
0

un commentaire ?

0 Commentaires

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ça pourrait t'intéresser !