fbpx

Tu es très souvent en stress au travail ? Tu aimerais arriver à mieux gérer ton stress et tes émotions négatives dans ton job ? Ou encore, tu souhaites que travail rime un peu plus avec bien-être ? Caroline, notre coach en développement personnel, te donne 5 conseils pour relâcher la pression !

1. J’accepte mes erreurs et mes faiblesses au boulot

Rechercher à être parfaite en permanence nous met une pression insupportable. Cette attitude nous fait refuser toute erreur ou faiblesse : elle nous pousse à accepter des objectifs qui sont irréalisables. Accorde-toi un droit à l’erreur. Si pour une fois ton travail est moins performant, ne t’en rends pas malade. Utilise plutôt cette baisse de résultats pour te motiver à faire beaucoup mieux la prochaine fois.

2. J’arrête de culpabiliser lorsque je pose des limites

Enfant, nous avons souvent entendu des ordres de la part des adultes, tels que faire un effort, travailler plus, mieux faire ou se dépêcher. Nous intégrons ces messages et, une fois adulte, nous culpabilisons en tombant dans la course à la performance, et du « toujours plus ».

Pourtant, cette culpabilité n’est pas saine : elle n’apporte rien, si ce n’est du stress. Si tu as fait une grosse erreur au boulot, il est normal de culpabiliser et de te sentir responsable. Tu peux alors chercher la meilleure façon de réparer cette erreur. Ou, si ce n’est pas possible, t’assurer qu’à l’avenir, tu ne la referas plus. Par contre, si pour une fois tu as osé dire non à ce énième dossier très urgent que ton patron voulait te refiler en fin de journée, ne culpabilise pas ! De quoi es-tu coupable ? Prends du recul et fais bien la part des choses.

 

Si pour une fois ton travail est moins performant, ne t’en rends pas malade.
tweeter

3. J’apprends à déléguer pour me décharger un peu et limiter mon stress au travail

Peut-être es-tu de celles qui ne délèguent jamais à cause de ce fameux stress au travail ? Tu as peur que le travail soit moins bien réalisé, ou alors moins vite et différent, si tu laisses une tâche entre les mains de quelqu’un d’autre que toi. C’est sûr, si tu délègues, le travail ne sera pas fait exactement comme tu le fais toi-même. Mais est-ce si grave ? Que pourrait-il arriver de pire ? 

Au contraire, quels côtés positifs pourraient en ressortir ? D’un point de vue perso, tu te débloqueras du temps pour avancer sur autre chose. Déléguer, c’est également faire confiance à tes collaborateurs, qui seront certainement plus motivés et pourront ainsi évoluer plus facilement. Tu peux toutefois limiter les risques en connaissant au préalable leur degré d’autonomie.

4. Je ne m’acharne pas autant dans le travail

Une infirmière australienne en soins palliatifs, Bronnie Ware, a recueilli les confidences, remords et regrets les plus partagés par ses patients dans son livre « Les 5 regrets des personnes en fin de vie ». L’un de ces cinq regrets était : « j’aurais aimé ne pas m’acharner autant dans le travail ». Cette phrase en dit long sur notre rapport au travail… Alors n’hésite pas à faire un bilan objectif de la répartition de ton temps entre tes différents domaines de vie, ton travail, ta famille, ta vie sociale, ton couple et tes moments personnels. Quel constat peux-tu en faire ?

Déléguer peut t’apporter beaucoup de points positifs : apprends à le faire plus souvent !
tweeter

5. J’accepte le changement au travail

Le changement au travail est inévitable. Changement de poste, de responsabilités, de service, de stratégie commerciale, de système informatique, de collègues, de patron, de clients…. Le monde du travail est en perpétuel mouvement. Dans la mesure du possible, anticipe le changement. Sinon, essaie de t’y adapter rapidement. Ne perds pas ton énergie à juger ou à critiquer les changements sur lesquels tu n’as aucune emprise.

Pour finir, n’hésite pas à répéter à voix haute ces quelques affirmations positives, plusieurs fois par jour : « je ne me prends plus la tête au boulot », « je fais ce que je peux mais du mieux que je peux », « j’arrête de râler au boulot » ou encore « j’arrête de m’épuiser au travail ». Ces phrases vont fonctionner à l’image des prophéties auto-réalisatrices. A force de les répéter, elles intégreront petit à petit tes habitudes quotidiennes.

A toi de choisir celle qui te parle le plus ou de créer ta propre affirmation positive !

exercice réduire stress
exercice réduire stress

LE LIVRE QUI VA T'INSPIRER 📖

Gauthey aurélie est coach professionnelle et une femme au parcours incroyable.
Grâce à ses expériences, elle a aidé chacune de ses coachées à prendre conscience de leur talent, potentiel et puissance. Avec son tout premier livre, elle a décidé de répondre à toutes les questions qu'on a pu lui poser : "Quelle est ma mission de vie ?", "Comment mettre en pratique mes objectifs ?", "Que mettre en pratique pour booster mon business ?".
Si toi aussi tu souhaites avoir la réponse à tes questions,
découvre son livre ➡️ https://amzn.to/38fish0

Partage de l'article !

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Par mail
Hyper épanouie
v 0
2

un commentaire ?

0 Commentaires

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ça pourrait t'intéresser !