fbpx

Lectrice, amatrice du breuvage de Bacchus, ou même épicurienne sans complexe, au moment de craquer sur cette jolie bouteille tu te demandes si la médaille en vaut la gorgée ? Autant te dire qu’au pays des concours il y a à boire et à manger. Notre experte Stéphanie, fait le point sur les concours de vin.

Qu’est-ce qu’un concours ?

Reprenons par le début. Tu connais déjà la définition d’un concours. Le principe est le même pour les vins. D’ailleurs ils peuvent être nationaux, régionaux ou internationaux ! 

Les règles sont un peu plus spécifiques. Tu vas découvrir aujourd’hui qui peut y participer, qui peut faire partie du jury ? Et surtout quels sont les critères à juger ! 

On te dit tout sur les concours des vins !

tweeter

Qui participe aux concours de vin ?

Certainement la plus importante question pour jauger de la qualité et du sérieux d’un concours.

Les concours ayant le plus de valeur sont ceux regroupant un nombre très important de participants. Tout le monde peut participer du moment qu’il s’est inscrit. Évidemment il faut respecter le règlement du concours auquel on postule.

Attention aux médailles et concours des grandes surfaces. Par exemple, quand des chaînes  t’annoncent le meilleur whisky du monde à un prix dérisoire… Tu te demandes peut-être comment est ce possible ? Par quelle magie se fait-il que les autres spiritueux que tu connais soient beaucoup plus chers ? 

Vis tu au pays de l’arnaque depuis tant d’année ? Maintenant tu dois remercier saint-supermarché-qui-veut-ton-bien de t’avoir enfin ouvert les yeux

Hum… Pas vraiment ! Remettons les choses dans leur contexte. Ces concours sont établis sur la base des propres fournisseurs de la chaîne. Ces concours n’admettent pas les fameux autres spiritueux. Il n’y a pas de concurrence. Ces chaînes existent aussi à l’international, il est donc plus facile pour elles de revendiquer un prix mondial. En réalité, seul quelques produits sont jugés. 

Pour finir avec cet exemple, la plupart des inscriptions sont faussées car en échange de celle-ci, le fournisseur se voit attribuer des contre-parties.

De qui est composé le jury ? 

Il y a 2 types de juges : les professionnels et les particuliers.

Les professionnels c’est-à-dire toutes les personnes travaillant dans le monde du vin. Cela regroupe les acheteurs, les dégustateurs, les œnologues, les vignerons ou encore les formateurs.

Des personnes qui ont donc un recul sur la dégustation, et ont la capacité à détacher leur goût personnel de la qualité intrinsèque d’un vin. Ces juges sont donc à mon sens plus objectifs, et jugeront vraiment les vins sur leurs réelles valeurs.

Les particuliers sont la plupart du temps des amateurs. Contrairement aux pros, ils jugeront les vins sur leur propre plaisir gustatif. 

Médaille et concours de vin, quelle organisation ? 

Un bon concours regroupe beaucoup de juges, afin que l’ensemble des notes reflètent une réalité statistique. Un concours avec moins de 10 juges… C’est un peu léger méfie-toi !

Dans le cas d’un concours composé uniquement de professionnel, tu es assurée d’avoir un nectar qui correspond vraiment aux caractéristiques d’une AOC (appellation d’origine contrôlée) ou d’un type de culture, d’une vinification (Bio, biodynamie, nature…). 

Tu ne comprends pas la victoire d’un vin médaillé d’or ? Tout simplement car ce type de jugement professionnel requiert un palais averti.

Les concours, jugés par des amateurs particuliers, offrent l’avantage de parler beaucoup plus aux sensations, aux plaisirs. Ils font généralement la joie des amateurs de vin, en proposant de très bon rapport qualité-prix-plaisir.

Quels sont les déterminants de la compétition ?

Que juge t’on ? La couleur de l’étiquette ? La maniabilité de la bouteille ? Le goût ? La structure ? Le respect de la vigne ? Le respect des normes AOC ? Le rapport qualité prix ? Est-ce que les vins sont goûtés à l’aveugle ou non Tout est possible !

Les grilles d’évaluation servent à la mesure des résultats. 

Certains concours proposent des grilles extrêmement simplifiées qui manquent de subtilités. D’autres, au contraire ne propose pas de grille. Ce sont donc aux experts de faire leur propre grille et leur propre notation.

Personnellement je me tourne plutôt vers ce type de prix. La liberté permettant plus de professionnalisme et donc d’objectivité. Mais bien sûr je goûte en expert.

Les différents concours

Maintenant que tu connais tous les secrets d’un concours… Quels sont les concours qui ont toute ma confiance ? Voici quelques noms à garder en tête

  • Concours Mondial de Bruxelles

Certainement le meilleur. C’est un concours international de référence, jugé par des professionnels et avec un grand nombre de participants et de juges. La renommée de celui-ci n’est plus à faire

  • Concours général agricole de Paris

Ce concours est jugé par des particuliers épicuriens et des professionnels. Il est donc assez fiable pour les amateurs de vin à la recherche de bon rapport qualité prix. Tu veux être juré ? C’est possible inscris-toi !  

  • Concours des vignerons indépendants

Là aussi le nombre fait la qualité. Les juges ne sont pas de professionnels mais sont des particuliers sélectionnés. Le résultat ? Des prix réservés aux vins qui plaisent. 

Cette association étant très fiable au niveau de ses adhérents, c’est un concours que je recommande.

  • Les Vinalies internationales

Concours fondé par des œnologues de France, mais qui se veut international tant par l’origine de ses vins que par la nationalité des dégustateurs. Créé en 1994, il est une référence internationale.

  • Concours des Féminalies

Des vins de vigneronnes jugées par des femmes amatrices. Les grilles sont suffisamment complètes pour établir une bonne analyse des vins. Je te le recommande si tu veux défendre les vins de vigneronnes. 

Leur affiche néanmoins est loin d’être de bon goût peut-être parce que ce concours est créé et dirigé par des hommes. Un concours commercial donc.

  • Concours IWSC

L’International Wine & Spirit Competition est un concours anglais avec des juges… Un peu différent. Cette fois, les juges doivent avoir un diplôme en œnologie.

C’est un concours très sérieux avec une grille d’évaluation très complète. Il s’adresse aux vins et spiritueux avec de nombreuse catégorie. Il existe 2 sessions par an et ce depuis 50 ans ! Une référence du même niveau que le concours de Bruxelles.

  • Les concours de salon des vins

Quelque salons créent des concours internes à leur sélection, dans la même idée que celui des vignerons indépendants. 

C’est une très jolie façon de mettre en avant des vins qui correspondent à la politique du salon. Généralement, l’accent est mis sur l’accès sur les modes de conduite des vignes et des vinifications. 

On se prend un médaillé pour ce soir ?

Je te dirai, jeune Padawan du vin, que la force reste dans le plaisir que tu ressens à la dégustation. 

Sois ton propre juge et tu seras libre de t’aventurer dans le mondovino sans crainte. Bref, c’est en dégustant que l’on devient dégustateur. Suis les conseils du BA-BA de la dégustation de vin,  et express yourself ! 

 

Pourquoi ne pas créer ton propre concours à l’aveugle avec tes ami.e.s ?

La soirée s’annonce riche en crachats 🤓

Partage de l'article !

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Par mail
Naturellement moi
v 0
0

un commentaire ?

0 Commentaires

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ça pourrait t'intéresser !