fbpx

Pour le mois de l’Amour, on décide de s’aimer chez Les Pulpeuses. On s’attaque à un gros morceau : sa face cachée, des trucs moches et sombres. Gaëtan, dans sa rubrique du bonhomme, te donne sa vision des choses sur le sujet ; on part décourvrir la face cachée de la lune…

La face cachée de la lune… Comme celle des humains.

Mark Twain, célèbre écrivain américain, disait : « Chacun de nous est une Lune, avec une face cachée que personne ne voit ». 

Effectivement tu as 2 visages : cette petite voix qui te dit « quelle conne ! » quand tu dis « Bonjour » en souriant à ta collègue du premier étage ! 

Comme la Lune c’est une face qui n’apparaît jamais spontanément à la vue de tous, face qu’il faut vouloir découvrir et explorer. 

La face cachée de la Lune a fait rêver des milliers de personnes !  Jusqu’à ce qu’une sonde soviétique prenne des clichés pour montrer une face ravagée par des projectiles intersidéraux, totalement différente de celle que l’on peut voir depuis la Terre !

Et pour toi, qu’en est-il de ta face cachée ? 

Une part d’ombre et de mystère…

Si on fait l’analogie avec la face cachée de la Lune, on peut alors dire qu’il s’agit de ta part d’ombre ! Néanmoins, je ne pense pas que cette face cachée soit reliée à notre ombre ou notre lumière. C’est plutôt ta vérité intérieure, celle qui permet de toujours garder une part de secret et de mystère aux yeux des autres.

Plus ton côté sombre part vers les extrêmes, plus c’est inavouable : aux autres, mais aussi à toi-même. Imagine maintenant un monde où tout le monde vivrait en ne disant que ce que sa petite voix intérieure dit, et en explorant chacun des faits que tu imagines dans ta face cachée… Ce serait la guerre et peu de personnes en sortiraient vivant ! 

La diplomatie et le tact sont donc deux clefs pour contrer ces visions peu glorieuses.

Cultiver sa face cachée

Cette face cachée, éclairée par ton seul esprit, peut être cultivée comme un jardin privé, et gardée à l’abri des regards. Elle te rend humaine car elle détonne souvent avec ton apparence première. 

Quand tu es dans la Lune, tu t’évades vers ta face cachée. C’est ton moment, celui ou tu peux imaginer sans souci trucider ton ex, con comme la Lune, ou couper la langue de ta belle-mère. Car oui, cette part sombre te permet aussi et surtout de pouvoir imaginer les pires scénarios !  Avouons-le : ça fait du bien ! Surtout qu’à ce moment-là tu ne risques rien…

C’est peut-être un peu déroutant de se rendre compte de ces 2 facettes mais c’est elles qui font de toi ce que tu es. Es-tu extérieurement celle que tu es à l’intérieur ? Pourquoi ne parle-t-on que rarement, voire jamais, de notre face cachée ?

Vivre son côté sombre

Deux cas permettent de vivre ce côté sombre à 100 % selon moi : la folie, et les Arts.

Un assassin ou un pédophile est certes coupable de ses actes mais bien souvent c’est la folie qui l’amène à les commettre.

Les artistes, quant à eux, expriment leur part sombre aux travers de leurs œuvres, littéraires, picturales, musicales et j’en passe. Ils vont chercher leur inspiration du côté obscur de la force, et il faut bien l’avouer : ce sont souvent des chefs-d’œuvre. Ils sont toujours dans la Lune ceux-là !

J’ai déjà fait des toiles après des ruptures et je peux l’avouer : elles étaient plutôt réussies à ce moment-là Toi jamais ?

Le côté sombre serait donc une source d’inspiration : rien de plus logique puisqu’il fait partie intégrante de notre imaginaire, et que sans imagination et inspiration les artistes n’existeraient pas ! Les Arts sont une manière de mettre en lumière sa part sombre, mais y’a-t-il d’autres moyens ?

Je pense dans tous les cas qu’il ne faut pas « subir » sa part d’ombre, mais au contraire l’apprivoiser et en faire quelque chose de positif pour l’assumer au mieux. 

L’acceptation de toutes ses facettes

Afin de se détacher de l’aspect négatif de la part d’ombre qui sommeille en nous, il est donc important de l’accepter et de la regarder en face.

Oui, se remettre en cause c’est accepter de se transformer. Prendre conscience de notre ombre permet de faire la lumière sur nos blessures internes et de nous donner une chance de transformation. Te remets-tu souvent en question ? Car mettre la lumière sur ses parts d’ombres ne serait-ce pas ça ? 

Comme la Lune, j’ai ma face cachée et une part sombre, que j’essaie de mettre en lumière au quotidien. Cette Lune qui en a fait fantasmer plus d’un pendant des années, et qui continue de faire rêver ! 

Je ne vous offrirai pas la Lune, mais je finirai cette chronique par une expression d’Oscar Wilde, mon leitmotiv, qui dit : « Il faut toujours viser la Lune car même en cas d’échec, on atterrit toujours dans les étoiles. ». 

Elle est a l’image de la vie : avancer, se donner des buts, et tout faire pour réaliser ses rêves, avec chacun sa lumière et sa part d’ombre ! 

Partage de l'article !

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Par mail
Pulpeuses Stories
v 0
0

un commentaire ?

0 Commentaires

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ça pourrait t'intéresser !