fbpx

C’est décidé, cette année je prends du recul sur ma vie ! Ca suffit de trop réfléchir sur des choses inutiles ! Une petite consultation d’aromathérapie, ça te dit ? Delphine, arômatérapeuthe, te partage ses conseils pour calmer la machine.

Quand la machine s’accélère…

L’énergie du plexus solaire en médecine ayurvédique est associée à l’intellect, à l’esprit logique, l’objectivité et le discernement.

Ce plexus est très sensible dans notre société actuelle car il est directement lié à notre volonté de maitriser tous les évènements ainsi qu’à la gestion de notre stress.

Mais voilà quand l’énergie de ce centre nerveux est déséquilibré, tu ressens de la difficulté à prendre de la distance, tu as tendance à te concentrer sur le problème et ne plus savoir faire la part des choses, à lâcher prise. Tu sais c’est la petite pointe que tu ressens au niveau de ventre quand quelque chose te touche, te contrarie.

T’as l’mental qui carbure ?

C’est ton petit mental qui s’affole et qui carbure à plus de 3000 à l’heure et impossible de le faire taire. Et tu ressens alors le besoin de tout contrôler ou tu as tendance à voir le moindre souci comme quelque chose d’insupportable, d’insurmontable.

Stop, fais un arrêt sur image : pose-toi, observe ce qui t’entoure et comment tu réagis. Et pour t’aider à ça, prend un petit shoot d’huile essentielle. En voici quelques unes qui invitent à RE-LA-TI-VI-SER.

2020 : on relativise

tweeter

L’huile essentielle de menthe poivrée

Tu as surement son goût en bouche que ce soit sous forme de bonbons, chewing gum, sirop ou autre forme.

La menthe est une des plus célèbres de nos plantes médicinales. Les menthes sont nombreuses en réalité, on en compterait plus de 600 espèces. Cependant les plus connues sont généralement la menthe « vraie » (ou « nanah ») et la menthe poivrée qui est une plante hybride.

Les Arabes adorent cette plante. Les bédouins l’utilisaient comme antiseptique et pour tenir à distance les microbes et les mouches. Et ces vertus aphrodisiaques ont été souvent relatées, même dans les « Milles et une Nuit », de ce fait on peut se demander s’il n’y a pas un fond de vérité. Je te laisse tester…

Je prends du recul, je calme ma colère

La menthe poivrée est plus puissante que la menthe vraie, et son goût est plus fort. Son huile essentielle est analgésique, carminative et digestive (anti-nausée, mauvaise haleine, aérophagie), antispasmodique, antimigraineuse. C’est aussi une huile essentielle qui active la circulation sanguine et qui tonifie le système musculaire. En cas d’asthénie, elle redonne un peu de tonus également.

Coté émotionnel, l’huile essentielle de menthe poivrée apaise les tempéraments irritables, aide à garder la tête froide et renforce le discernement. Elle favorise aussi la concentration et apaiser le mental.

En consultation, je la recommande souvent aux personnes qui se mettent facilement en colère ou qui sont sujettes aux migraines.

Et comment je l’utilise, l’huile essentielle de menthe poivrée ?

Si tu as besoin de calmer ton émotivité face à une situation et de savoir relativiser, respire l’HE de menthe poivrée au flacon, à distance de 5 cm du nez durant 30secondes à 1 min. Renouvelle si besoin dans la journée 1 à 2 fois.

En cas de migraine ou si tu as les idées « brouillées », mélange 1 goutte d’HE de menthe poivrée dans 1 cuillère à soupe d’HV. Masse avec ce mélange, les tempes (attention bien à distance des yeux car sinon, ça pique !) durant 1 min.

Si tu as des difficultés à digérer ou souffres du mal des transports, tu peux prendre une goutte d’HE de menthe poivrée sur du miel ou dans un peu d’huile végétale.

Attention, c’est une huile essentielle qui n’est pas sans danger. Elle est neurotoxique, voir stupéfiante donc utilises là avec parcimonie et ne la diffuses jamais seule (toujours mélangée à une autre huile essentielle et avec une concentration de 10%, pas plus). Son effet refroidissant est puissant aussi ne te masses pas le corps en entier avec cette huile essentielle, uniquement les pieds ou mollets pour réactiver la circulation.

L’huile essentielle de Basilic indien – Pour chasser le mauvais sort

Cette plante aromatique n’est pas celle que tu trouves dans les jardins ou sur les marchés chez nous. En effet, cette variété de basilic nous vient de l’Asie ; Indes, Vietnam, Comores. Sa forte concentration en éthers, lui donne un fort pouvoir antispasmodique et la différencie du basilic doux à linalol plus courant en Europe.

Ses feuilles renfermeraient des pouvoirs magiques et de ce fait sont utilisées en Afrique pour conjurer les mauvais sorts et se protéger des esprits malveillants. Selon la légende, le basilic protégerait des aléas de la vie que seule la protection divine peut déjouer. Une véritable amulette !

Son huile essentielle est très riche et recèle de nombreuses vertus : antispasmodique majeur de la sphère digestive et intestinale (coliques, ballonnements, spasmes ventraux, grippe intestinale) mais aussi sur la sphère utéro-génitale (en cas de règles douloureuses ou de tensions au niveau des seins). Elle est aussi anti-inflammatoire, antiseptique, antifongique et elle renforce les défenses immunitaires.

Je conseille régulièrement ce type d’huile essentielle (ou le basilic doux à linalol) pour les spasmes abdominaux liés au stress.

Sur le plan émotionnel, l’huile essentielle de basilic indien favorise la concentration et la mémorisation si tu as tendance à te disperser par exemple. Elle apaise la nervosité et les crispations au niveau du plexus solaire, tu sais ce centre nerveux dont je t’ai parlé tout au début et qui permet de faire preuve de discernement. Et elle tonifie en cas de manque de volonté ou lors d’indécision.

Et comment je l’utilise, l’huile essentielle de Basilic Indien ?

Cette huile essentielle de basilic indien peut être prise sous forme orale, avec modération comme toute huile essentielle. Si tu as besoin de retrouver calme et concentration pour t’aider à relativiser, prends 2 gouttes d’HE sur un peu de miel ou d’huile végétale.

Si tu sens des crispations au niveau du plexus solaire, mélange 2 gouttes d’HE de basilic indien dans une cuillère à soupe d’huile végétale et masse avec des petits mouvements circulaire la zone du plexus solaire (située à peu près à mi distance entre ton diaphragme et ton nombril.

Pour faire taire le bavardage mental (ce petit vélo qui tourne en boucle dans ta tête), tu peux faire la synergie suivante :

  • 10ml d’HV d’amande douce
  • 3 gouttes d’HE de basilic indien
  • 3 gouttes d’HE de géranium rosat
  • 2 gouttes d’HE de romarin à cinéole

Masse la zone du plexus solaire 2 à 3 fois par jour avec des mouvements circulaires dans le sens horaire. Tu peux aussi utiliser ce mélange pour te masser les pieds.

Pour les enfants de plus de 6 ans (pas d’HE avant), préfères plutôt le basilic doux à linalol qui est moins puissant et mieux toléré sur la peau. Attention cette HE peut être irritante pour ma peau.

Tu utilises déjà ces huiles essentielles pour être optimiste ? 

Attention : Ces deux huiles peuvent provoquer des allergies cutanées, fais un test avant sur une petite partie de ton poignet. Elles peuvent aussi  être photo sensibilisante en application locale (ne pas s’exposer au soleil après application sur la peau). Comme toutes les huiles essentielles elle est déconseillée chez la femme enceinte et allaitante ainsi que chez les enfants de moins de 6 ans.

Partage de l'article !

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Par mail
Naturellement moi
v 0
0

un commentaire ?

0 Commentaires

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ça pourrait t'intéresser !