fbpx

On nous apprend toujours à baisser nos yeux, à hésiter, à avoir peur, à être bancal et rarement à voir ce qui est positif en nous. À ton avis quelles sont les raisons qui nous poussent à nous dévaloriser ?  À percevoir nos défauts avant nos qualités Meriam, formatrice et accompagnatrice à l’activation des compétencesnous explique notre fonctionnement et te donne deux défis pour briller !

Quelle est l’origine de mon jugement négatif ?

À ton avis, quelle est l’origine de la dévalorisation de tes gestes, de l’indélicatesse envers toi et du jugement permanent de tes actes ? Est-ce une origine physiologique ? Psychologique ? Contextuelle ? Ou encore, socioculturelle ?

Du côté physiologique, selon Catherine Vidal, neurobiologiste et directrice de recherche à l’Institut Pasteur, «  Il n’y a pas de différence anatomique entre les cerveaux des fœtus filles et garçons ». 

Tout le monde ne s’accorde pas à ce sujet : d’autres montrent que les connexions neurologiques sont différentes entre les hommes et les femmes. Cette différence est due à l’apprentissage, à l’expérience vécue ainsi qu’à l’influence de l’environnement social et culturel dans la construction de nos identités de femmes et d’hommes. 

Rappelle-toi, tu es un individu multidimensionnel, entier et singulier. Sans refaire l’histoire de l’évolution de la femme, aujourd’hui, nous sommes les victimes de notre héritage socioculturel français. C’est-à-dire que la femme se bat tous les jours pour faire respecter ses droits fondamentaux en tant qu’être humain à part entière.

Le sais-tu ?

Le droit de signer un contrat de travail et d’ouvrir un compte bancaire sans le consentement de son mari, fût voté le 13 juillet 1965 en France. Imagine tout le poids de la société sur celles qui osaient faire ce pas. 

Aujourd’hui encore, les salaires des femmes sont inférieurs de près de 20 % de ceux des hommes. Les postes à responsabilité sont minoritairement occupés par les femmes. Il ne s’agit pas ici de lancer des revendications mais de donner du contexte à notre situation.

Ces quelques raisons montrent que les femmes sont dans une position de remise en question continuelle pour trouver le meilleur moyen de prouver son existence.

Notre héritage socioculturel est une raison importante à l’origine de la dévalorisation de tes gestes et du jugement permanent de tes actes. 

D’autres raisons jouent-elles sur cette dévalorisation ?

Il y a d’autres facteurs qui rentrent en compte, comme l’éducation, l’interaction avec la société, l’histoire de chaque famille, les non-dits, etc. Ces raisons sont existantes et font parties intégrantes de notre composition en tant que femme. Devons-nous rester enchainées de ces variables ? 

Il existe un proverbe qui m’accompagne de temps à autre : « Quand tu n’arrives pas à percevoir le côté brillant de la vie, tente de lustrer le côté obscur. » 

Comment lustrer son côté obscur ?

Lustrer ce côté obscur demande de faire confiance en ta force intérieure pour percevoir ton potentiel et enfin briller. Tu auras souvent la peur de mal faire, même inconsciemment. Néanmoins il faudra passer au-dessus pour mieux avancer. 

Voici deux petits exercices pour arriver à voir la lumière :

  • Ferme tes yeux et imagine une phrase que tu souhaites entendre par un être cher ou un être fantasmé. Cette phrase doit te faire sourire. Une fois cette phrase identifiée, écris-là avec ton rouge à lèvre sur le miroir de ta salle de bain. Tous les matins, tu la verras jusqu’à ce qu’elle puisse obtenir l’effet escompté : positiver. 
  • Deuxième exercice à effectuer en même temps ou après le premier. Ouvre un nouveau carnet. Tu écriras en fin de journée et pendant 30 jours, trois événements anodins qui t’ont donné une petite joie. Alors elle est pas belle la vie ?

Tente ces petits défis, dis-nous en commentaire ce qui t’aide à illuminer ton quotidien.

Partage de l'article !

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Par mail
Hyper épanouie
v 0
0

un commentaire ?

0 Commentaires

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ça pourrait t'intéresser !