On a décidé de jouer la carte du plaisir et de l’hédonisme à fond ce mois-ci. Le vin et l’hédonisme sont meilleurs potes, on en a aucun doute ! Stéphanie, notre experte vinva te guider à travers les torts et les travers de ce délicieux cocktail pour ne garder que le plaisir du vin ! 

Le plaisir commence dans les préliminaires…

Les seules souffrances que tu puisses t’infliger sont : la gueule de bois et un refus de paiement CB si, comme Maurice, tu as poussé le bouchon un peu trop loin 😂.

Voici quelques tips pour éviter la douche froide avant même d’avoir commencé à prendre un peu de plaisir :

On ne le dira jamais assez ! Il faut bien sûr commencer par un traitement préventif et ça commence par la consommation d’alcool avec notre poto modération

Trop tard ? Alors change de meilleurs potes et passe à l’eau et au noble Citrate De Bétaïne. Tu prends le deuxième avant de te coucher, et tu poses la première à la place de ton chéri.

Entre nous, de toute façon, en cas d’ivresse le sexe n’est pas terrible (demande à nore experte sexo, Sophie). Dans l’idéal, mets de l‘eau dans ton vin, ..enfin dans les verres entre tes verres de vin et ne dépasse pas 4 Unités d’alcool (4 verres) dans la même soirée…

 Les préliminaires sont aussi utiles pour apprécier le vin…

tweeter

Allô Monsieur le banquier ?

Avant d’en arriver à cette discussion peu agréable avec ton banquier… Fixe-toi un budget ! Et ensuite laisse-toi faire. C’est tout bête, mais ça marche, comme pour tes comptes, tu additionnes tes entrées, tes charges fixes, tu regardes ce qu’il reste et tu décides de combien tu veux mettre dans tes bouteilles de vin. 

Maintenant que tu as la somme, direction ton caviste indépendant chez qui seul tu peux trouver des pépites même en étant une brêle en vin.

Pour les grands amateurs, les ventes aux enchères restent le meilleur coin aux affaires, mais gare à toi petit Padawan…car l’étiquette ne fait pas le moine, et ici il vaut mieux être Jedi pour dénicher les pépites. Donc si la force n’est pas avec toi, direction ton nouveau meilleur ami, le caviste indépendant. 

Celui-ci n’a besoin que de 2 données pour t’envoyer au 7e ciel : Ton budget et tes goûts. Dis-lui, si ta came c’est plutôt les vins légers et fruités, ou plutôt les vins charpentés. Retrouve notre article ici pour mieux comprendre tes goûts

Danger imminent : Ne lui parle surtout pas d’étiquettes, de région…laisse le faire

 Le secret de l’hédoniste œnophile réside ici : Le prix du vin n’est pas en relation avec la qualité ! Il n’y a pas de coefficient multiplicateur entre le prix et le plaisir offert par une bouteille.

 Le prix est multi-factoriel cela passe par la région (terroir) , le millésime, le type de cépage (la variété de raisin), la conduite de la vigne (conventionnelle, bio ou biodynamique)…et en tant qu’hédoniste que tu as décidé d’être à partir de maintenant 😏 tu ne vas quand même pas te farcir l’encyclopédie des vins de France avant de te déboucher une boutanche ?

Laisse le faire son boulot et en moins de 5 min, tu auras au moins 4 propositions dans ton budget. Sélectionne, ou si tu aimes les surprises laisse le faire le choix final, embarque ton précieux avec le guide d’utilisation (carafage, type de verre, accord mets et vins etc) et… ENJOY !

Il n’y a vraiment aucun prix minimum ? 

Si tu veux éviter le 9e cercle de l’enfer (La trahison) et rester dans le 3e (la gourmandise) il y a quand un prix minimum à payer… La modique somme de 8€ plus ou moins.

En-dessous de ça, rends-toi compte que tu payes surtout le transport, les taxes, la marge du distributeur (et en Grande surface… Elle est énorme), l’emballage et l’étiquette. Les meilleurs rapports qualité/prix se trouvent souvent entre 10€ et 20€. Si tu veux comprendre ce qu’est un bon vin, retrouve mon article ici.

Comment être hédoniste jusqu’au culot de la bouteille ?

Ça y est, tu as ton élixir, ton précieux, ta came et l’esprit tranquille (si malgré mes conseils, tu as craqué le sac… Invite ton banquier) te voilà prête à profiter d’un max de plaisir en 75 cl !

Si tu bois juste « by the glass » suis bien les conseils de ton revendeur : carafe, température de service, type de verre…En accord mets et vins, fais-toi plaisir en sélectionnant de la belle qualité pour les ingrédients.

Hédoniste en solo ? Mes astuces de conservation du vin

Eureka !!! Tu peux te faire plaisir en évitant la gueule de bois grâce à de nouvelles technologies. Le plus petit prix et qui te permet de garder ta bouteille ouverte pour quelques jours, c’est une pompe à air ou Vacu-vin

Cet ustensile enlève l’air au-dessus du vin qui reste dans la bouteille pour limiter l’oxydation. Sur du vin blanc tu peux remettre la bouteille au réfrigérateur où elle pourra se conserver jusqu’à une semaine. Pour les vins rouges, d’après mon expérience, compte plutôt 3 jours à température fraîche et constante (environ 13 °C).

La technique du Coravin

Pour des bouteilles de valeurs plus élevées (à partir de 60€) tu peux investir dans un Coravin, cette technologie inventée par un hédoniste américain, dont la femme a eu la bonne idée de tomber enceinte, a révolutionné le monde des œnophiles. 

Désormais tu peux te servir un verre de n’importe quelle bouteille au prix indécent sans hésiter une seconde. Ce système grâce à une aiguille intelligente remplace dans le même instant, le vin qu’elle verse dans ton vin par un gaz neutre (Argon) plus lourd que l’air et le tout sans tire bouchon !!! Ta bouteille désormais coravée peut se garder 2 ans (c’est en tout cas ce qui est garantie. Les derniers essais ont montré une garde possible de 15 ans) à température fraîche et constante toujours.

Un autre système existe, l’achat de flacon WIT.  Cette technologie permet de distribuer le vin en flacon de 10 Cl (environ un verre). La conservation est garantie 2 ans. Pour les plus geek d’entre vous, une machine de fabrication française a été créée par la société Nantaise 10-Vins: la Di-Vine.

Elle ravira l’hédoniste d’intérieure et l’épicurienne qui sommeillent en toi. En plus d’être un bel objet dans ta cuisine, elle te sert le vin au verre à la température et aération idéale grâce à un système de puce intégrée (Coravin a depuis peu ce même service de puce).

Te voilà prête à assumer ton côté Hédoniste sans craindre les tempêtes financières ou sanitaires, longue et belle vie à toi, lève ton verre et trinque au plaisir !  

Quel est ton vin « hédoniste » ? Partage-nous tes bonnes bouteilles ! 

Partage de l'article !

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Par mail
Naturellement moi
v 0
0

un commentaire ?

0 Commentaires

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ça pourrait t'intéresser !