En août, on prend le risque d’être individualiste, pour une vie plus libre et plus épanouie. Steph, Fondatrice du magazine, t’apprend à faire la différence entre égoïsme et individualisme pour mieux vivre ta vie comme tu l’entends. Point Barre.

“On” est con et  “Je” a tout compris !

En ce moment, on entend beaucoup parler de “solo”, d’individualité, d’individualisme. “On” dit beaucoup que nous sommes dans une société égoïste et narcissique. Mouai… Si “on” évitait de faire un mic-mac entre tous ces termes et de faire l’amalgame entre vrai besoin et cas extrêmes, “on” arrêterait des dire des conneries. 

 Comme le dit si bien l’étudiante Mariia Chaplia : “L’individualisme est une philosophie qui traite chaque personne sur un pied d’égalité (…). Il s’intéresse principalement à la valeur que chaque individu peut apporter au monde. L’individualisme nous encourage à tirer parti de ce que nous avons et à exploiter nos nouvelles facettes.” 

Alors pourquoi faire preuve d’individualisme est considéré par la société comme étant une “mauvaise attitude” ? Tout simplement parce que nous vivons actuellement un paradoxe. A la fois, “on” prône le vivre-ensemble et le “co” à tout va. En parallèle, nous vivons dans une société qui se regarde beaucoup le nombril. Du coup, y’a clash !

Individualisme rime avec liberté 

Perso, je suis dans une période de ma vie où je me contre-fou de ce que pensera la société et ce bon con de “On”. En ce moment, j’ai besoin de penser à moi, de me recentrer sur mes valeurs. Et par conséquent, je me sens plus libre. D’être moi, de vivre selon mes choix, de ressentir les émotions que je veux. Je suis totalement libre de faire ce que je veux, parce que c’est bon pour moi et que ça peut aussi apporter du bon au reste du monde. Ouai rien que ça. 

Quand un individu qui se sent libre, utilise son individualité pour avancer et évoluer, cela rejaillit forcément sur son entourage, son environnement et donc sur le monde qui l’entoure.

C’est exactement ce que je t’invite à vivre ce mois-ci avec nous. Nous allons expérimenter la liberté d’être individualiste et ses bienfaits. En août, je te propose de :

  • t’autoriser à dépenser 
  • lâcher la bride et peut-être même apprendre à te défaire d’une dépendance
  • faire la différence entre célibat et solitude
  • préparer un bon petit “fourzitou”, parce que t’es libre de manger tout ce qui te passe par le frigo
  • rééquilibrer ton rythme alimentaire si tu en sens le besoin
  • affirmer ton indépendance et ton identité jusque dans ta déco intérieure
  • organiser un voyage en solo 
  • (et de lire tous les articles du Magazine parce qu’il est trop coool)

Prends une bonne inspiration et lance-toi à la rencontre avec toi-même. Ne gâche plus une minute de ton temps à te conformer, à te plier. Redresse-toi et va de l’avant !

Partage de l'article !

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Par mail
Édito
v 0
3

un commentaire ?

0 Commentaires

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ça pourrait t'intéresser !