Alors là… ça c’est de l’édito !!! Pour l’anniversaire du mag, notre rédac’ chef a passé en revu ces 5 dernières années. Dans son édito, elle te propose de t’envoyer en l’air, pour mieux prendre de la hauteur. T’es pas sûr d’avoir tout compris ? Tu vois pas trop le rapport ? Lis son édito jusqu’au bout et tu auras la réponse 😉 On a hâte d’avoir ton avis sur le sujet !

L’expérience blogging dans mon salon

J’me souviens du jour où j’ai appuyé sur le bouton pour mettre en ligne le blog (avant d’être un mag, Les Pulpeuses a d’abord été un blog). Il faisait froid ce jour-là. J’avais l’impression qu’on était encore en hiver (comme à peu près tous les jours dans le nord :p). Et puis, dans ma tête c’était aussi tout gris. Burn out, perte de cheveux, prise de poids, moral en berne… Bref, niveau confiance, on était en dessous du niveau de la mer.

Donc, étant en quête d’autre chose, j’suis allée sur le net. J’ai lu pleins de blogs et aussi des articles de magazine… dont une partie qui m’ont fait me sentir comme une merde. Je n’ai pas aimé qu’on me dise quoi porter, quoi dire, comment faire l’amour, à quel moment perdre du poids, pourquoi je devais avoir une crinière de rêve et les fesses de Kim. Et c’est là que j’ai eu l’idée du blog : aller à contre-courant de ce qui se fait aujourd’hui. Créer un format qui suivrait une voie : la mienne 😉 Une aventure vraiment dingue se profilait devant moi.

Un mag’ sans complexe, sans tabou

Pendant 3 ans, j’ai fais grandir la communauté, travaillé avec elle la stratégie éditoriale, réfléchie à la structure, conçu une image de marque unique et mémorable, etc. J’étais au chômage, j’avais quelques économies et donc je me suis donnée ce temps pour me consacrer à ce projet.

Je m’étais dis : “à la fin de tes droits, tu vas transformer le blog en magazine, montrer ta boîte et tu vas plonger dans le grand bain”. Et en juin 2018, pour les 4 ans du blog, nous sortions la version magazine digital.

complexes femme

2019 : les premières consécrations et les nouveaux défis

Clairement, cette année on a été récompensés de nos efforts ;

  • en février nous avons été sélectionnés parmis les 10 magazines en ligne à suivre par Le Marché AfroCaribéen
  • au mois de mars, Les Pulpeuses Magazine a été élu meilleure interface numérique (=meilleur site web) de l’année !
  • et en mai, nous avons obtenu un prêt bancaire pour financer une petite partie de notre développement.

Mais notre mission de rendre les femmes plus épanouies et plus libres ne fait que commencer. Avec la SQUAD on a pris le temps de réfléchir aux nouveaux axes que l’on souhaite développer. Il a fallu qu’on prenne un peu de hauteur, qu’on fasse le point sur ce qui a marché, ce qu’il nous reste à faire, ce que l’on doit mettre en stand by.

1/ Humaniser le magazine

On ne peut pas se décrire comme “les bonnes potes de poche”, si tu ne sais pas en réalité qui se cache derrière le magazine. C’est pas cohérent. Donc, tu vas voir nos faces un peu plus souvent. Je réfléchis aussi à un vlog hebdo. Ça te dirait ? Ou même une émission vidéo, avec des sujets ultra chauds à débattre. T’en penses quoi ?

2/ Te demander plus souvent ton avis

Pas de magazine sans communauté. Parce que la communauté dit ce qu’elle veut lire ou ne pas lire et que la nôtre est le pilier de tout. Donc, on réfléchit à des formats pour te rencontrer plus souvent. Sachant que tu as déjà la parole ultra libre dans Pulpeuses Story. Tu n’as pas encore écris ton témoignage ? Clique vite ici ! Qu’importe ton histoire elle mérite d’être racontée 😉 Ça me fait penser que s’il ya des sujets que tu souhaites voir abordés, tu peux nous écrire à redaction@lespulpeuses.com. Donc, rends-moi service, ne te censure pas. Fais nous une liste de tous les sujets que tu aimerais lire sur notre mag.

3/ Améliorer notre référencement

Nous avons besoin d’être en tête des recherches sur tous les sujets qui traitent de l’épanouissement personnel, du développement personnel, des complexes (puisqu’on te fait oublier les tiens), des tabous, de la sexualité, de la psycho de la femme, etc. D’ailleurs, si tu aimes nos articles n’hésite pas à les partager. Et si t’as un blog, fait un petit lien vers notre site. C’est pas chronophage de ouf et tu rends un p’tit service aux femmes qui n’ont pas encore accès à notre chouette site :p

4/ Trouver du flouz

Un magazine, ça coûte pas mal de sous (pour nous c’est un peu plus de 5000 boules par mois). Et pour l’instant, le mag n’est pas encore rentable. Donc, mon rôle aujourd’hui, c’est d’aller chercher des investisseurs, des sous auprès des banques, des aides pour faire tourner la baraque 🙂 Peut-être qu’on te proposera de nous aider. On a réfléchis à un format qui ne te laissera pas indifférente. T’as ma parole !

Alors, on s’envoi en l’air ?

Mais ça nous explique pas pourquoi en juin, on s’envoi en l’air. Pour moi, le mois de juin est l’occasion de prendre de la hauteur. Mais pour ça, faut avoir l’esprit libre et clair. Rien de mieux que de s’envoyer tous en l’air (chacun de notre côté t’inquiète) pour faire table rase et mieux repartir 😉 Tu dis pas ?

Donc en juin, on va prendre de la hauteur (ou prendre du recul comme tu veux) avec l’esprit complètement cool et ouvert. On va penser à demain. On va faire en sorte d’aller plus loin.

Plus concrètement qu’est ce que cela veut dire ?
  • Sexo : on prend de la hauteur au sens propre ( une montagne de coussin ?) ou des conseils pour pimenter son couple: de quoi a -t-on besoin aujourd’hui pour vivre mieux sa sexualité toi & moi ?
  • Développement personnel: comment j’ose demander, comment je monte dans la hiérarchie ? Ou comment je prends du recul ? On verra ce que la squad a préféré traiter comme sujet.
  • En cuisine : le gâteau prend aussi de la hauteur avec des cakes en l’air ou encore des gravity cake.
  • Dans l’assiette : comment déculpabiliser un écart ou même son assiette ?
  • Méditation : nous prendrons littéralement la direction des nuages en méditation. On redescendra un peu pour faire quelques activités en l’air parce qu’on veut s’envoyer en l’air avec des activités folles dans le monde.
  • Mode : qu’est ce qu’on met comme talon quand on est tout le temps en baskets et qu’on veut refaire la ouf en talons ?
  • Déco : on va suspendre un max de choses : fauteuils, bougies, déco et quelques plantes.
  • Makeup : le bleu convient-il à toutes les carnations ? Voire pourquoi pas combiner le bleu alors que je suis rousse/ très blanche…
  • Vin : quels sont les mélanges improbables avec le vin mais qui fonctionne de fou ? Pourquoi pas une sélection de vin/ fromage/ gâteau improbable !

Ça fait un paquet de sujets pour ce mois-ci ! Et tu vas voir qu’il y en aura encore pleins d’autres qui vont venir se greffer 🙂 On aura des invités aussi durant le mois. Tu vas prendre ton pied, t’envoyer en l’air, prendre du recul, prendre de la hauteur, tout ça en même temps :p

Allez, j’ai assez parlé ! Merci de m’avoir lu, merci d’être présent(e) pour nous, merci de nous lire, merci de nous apporter ton énergie, merci d’être juste toi là avec nous. Merci pour ces 5 années et longue vie à nous !

Bisous bisous d’amour tout fou,

Steph

Partage de l'article !

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Par mail
Édito
v 0
3
Les Pulpeuses
Les Pulpeuses Le 1er magazine en ligne 100% DYNAMIQUE et PIQUANT qui favorise “pour de vrai” l’épanouissement au féminin !

un commentaire ?

0 Commentaires

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ça pourrait t'intéresser !