T’en as pas marre de suivre les règles ? De toujours rentrer dans le moule, au risque de passer pour une marginale ? De faire comme tout le monde en refoulant une partie de toi ? Ouai… c’est bien ce qu’on s’disait !!! Alors en Mars, on va te mettre carrément à l’aise. Steph, notre rédac’ chef excentrique, t’a prévu un mois “décalé” pour allumer cette petite étincelle qui brille en toi et décomplexer une fois pour toute de ne pas être comme les autres 😉

MAIS QUI A INVENTÉ TOUTES CES REGLES ?

Faut savoir un truc sur moi, c’est que je n’ai pas la télévision. Ça me saoule, ça m’ennuie (mais j’ai d’autres travers rassure-toi). Et hier, je me suis sentie un peu seule lors d’un déjeuner entre amies. Elles ne parlaient que de Vaimalama Chaves. Elue Miss France en décembre dernier, il paraîtrait qu’elle enchaîne les polémiques. Perso, je n’avais jamais entendu parler d’elle avant hier.

Donc, je me suis renseignée sur la jeune femme. J’ai regardé les vidéos dites “polémiques” (on appelle ça des “sorties” dans le milieu😅). Au final, cette Miss me plait bien. Elle a un franc parlé, elle a du répondant, elle prend position avec humour, elle est ouverte d’esprit. Et visiblement, c’est ce qui dérange. On lui reproche de vouloir faire le buzz. Donc maintenant, dès qu’on ne parle pas « prout-prout » comme Geneviève, on est accusé d’en faire trop ? Faut arrêter là les gars !

Cette société m’étonnera finalement toujours. Nous n’avons jamais été aussi réactionnaires et aussi fermés d’esprit qu’à l’époque où nous vivons. J’en veux pour preuve “Les aventures de Rabbi Jacob”, ou simplement les films de Louis de Funès. Ou encore les sorties de route de Coluche et autre Gainsbourg. La parole était libre et lorsqu’on affirmait une opinion “hors cadre”, ça suscitait le débat… pas la polémique.

Trop de codes nous enferment. Trop de règles nous abrutissent. Trop de jugements et de préjugés nous réduisent. Et ça, bin ça me gave !

CERTAINES REGLES SONT FAITES POUR ETRES TRANSGRESSEES 😉

Ok il y a des règles de société, mais la société ne doit pas non plus régir ma vie entière. J’ai le droit de penser différemment, manger différemment, parler différemment. J’ai SURTOUT le droit de me teindre les cheveux en rose (ou pas), de fumer (ou pas), de picoler (ou pas), de manger de la viande (ou pas), de rire fort (ou pas), de regarder Cyril Hanouna (….hahaha), d’être abstinente (ou pas).

Bref, j’ai le droit d’être libre d’être à contre courant. Les saumons le font, pourquoi pas moi ? 💁‍♀️

Et le contre courant, c’est la spécialité de ton magazine Les Pulpeuses. Nous, on brise toutes les barrières, tous les codes imposés, pour parler vrai, juste, authentique… toujours sans complexe et sans tabou.

Du coup ce mois-ci, tu l’auras compris, on nique les codes. On se déleste de l’emprise de la société et on affirme notre côté “décalé”. On va transformer ton salon en terrasse, tester le sexe autrement, porter la jupe différemment, revisiter la pâtisserie, assumer notre côté excentrique… On va t’aider à assumer ce petit truc qui fait la différence chez toi et que tout le monde va adorer ! Alors, prête pour te faire remarquer ?

Bisous bisous mon p’tit chou !

Steph

Partage de l'article !

  • Facebook
  • Twitter
  • Google +
  • Pinterest
  • Par mail
Édito
v 0
2

un commentaire ?

0 Commentaires

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ça pourrait t'intéresser !