fbpx

Tu connais la légende du Phénix ? Cet oiseau qui a le pouvoir de renaître de ses cendres… La classe ! Et si on te disait que toi aussi tu as ce pouvoir. Si si ! Parfois, on expérimente des moments compliqués de nos vies. On se sent au “fond du fond”, sans avoir l’impression d’en sortir. Et pourtant, on surmonte l’épreuve, plus vivante que jamais. Christelle Blas, notre consultante en développement perso, t’apprend à être un super phénix 😉 Vole mon p’tit… vole !

La vie n’est pas linéaire, elle est cyclique !

A l’école, tu as appris en Histoire à faire des frises chronologiques. Tu traçais une ligne et notais des dates avec des événements. Les choses arrivaient les unes derrières les autres. Dans notre société occidentale le temps est linéaire. Nous avançons toujours. Quoiqu’il en soit, cette manière de voir la vie, génère une vision du monde où ce qui est passé est perdu. Néanmoins toutes les civilisations ne pensent pas ainsi.

Certaines traditions orientales ont une vision cyclique : on naît, on croit, on croit et on meurt.  La vie est un perpétuel recommencement. Si tu regardes autour de toi, tu réaliseras comme cela est juste. C’est ainsi que tout ce qui est vivant fonctionne.

Regarde les plantes, les saisons, les entreprises, les civilisations …. Et notre vie serait différente ?  Les épreuves qu’elle nous propose aussi. C’est cela que nous dit le phénix ; il n’y a pas de fin, ni de début, juste des étapes. Il y a des moments différents qui ont chacun leur place dans notre évolution. Plus qu’un cycle, tu peux visualiser une spirale car chaque cycle permet de progresser, d’avancer.

Rafiki, ton nouveau mentor 

Dans cette manière de voir le monde ; pour que quelque chose naisse, quelque chose doit mourir. Comme nous dit le sage Rafiki dans le Roi lion 🦁 : « c’est l’histoire de la viiiiiie, le cycle éternel, qu’un enfant bééééééni, rend immoooooortel… ». Excuse-moi, je m’égare 😅. Mais non, en fait, je ne m’égare pas du tout. Nous sommes des phénix qui renaissons de nos cendres en permanence.

Prenons un autre exemple : les saisons. Tu aimerais certainement être sous le soleil en permanence, qu’il ne pleuve jamais et que l’hiver n’existe pas. Cela dit, dès que tu prends un peu de recul, tu comprends vite l’intérêt de la pluie, la nature en a besoin. Et même l’hiver est utile et indispensable. Les végétaux ont besoin de se reposer, ils sont dans cette période en dormance. Pendant ce temps, ils sont temporairement au repos, pour pouvoir repartir quand le temps le permettra.

Repense à tes histoires d’amour, tu as certainement cru mourir quand ton chéri du lycée a préféré cette pimbêche du 2ème rang. Ou, lorsqu’après 2 ans de vie commune, tu t’es rendu compte que tu n’aimais plus ce beau gosse du boulot.

Les semaines qui ont suivi ces ruptures étaient certes douloureuses avec un sentiment d’abandon ou de peur mais… tu es repartie ! En fait tu as déjà la phénix attitude sans le savoir !

Repense à cela lors des prochains moments compliqués. Considère ce cycle éternel quand tu as une difficulté. Il y a quelque chose qui est né, qui s’est développé, qui se transforme. Parfois cette transformation est douloureuse, mais elle est là pour te propulser, elle te dit : « c’est une étape, va vers un nouveau, un renouveau ! ».

Parfois cette transformation est douloureuse, mais elle est là pour te propulser.

tweeter

Sais-tu comment grandit un homard ?

Le homard a une carapace dure, qui ne grandit pas. Du coup, régulièrement, pour grandir le homard doit la briser. Pendant un moment, il est très fragile, hypersensible. Alors, il se cache sous un rocher en attendant que la carapace soit assez solide. Je n’aimerais pas être un homard dans ces moments-là, car oui, ça fait mal. Mais cette étape va lui permettre de se développer.

Bon, j’entends : « Pas très cool tout cela. En gros, ça veut dire que régulièrement, on est amené à souffrir ». Je ne peux malheureusement pas te dire le contraire. Cependant, ce que je peux te dire, c’est que chaque étape, chaque épreuve te transforme et te grandit.

Après la tempête le calme…

Donc, on fait quoi ? Que faire lorsque nous n’avons plus de force pour affronter les moments compliqués ? Prenons exemple sur le homard et protégeons nous. La Prochaine fois que c’est difficile, protège-toi le temps qu’une carapace se soit solidifiée, prends soin de toi. C’est l’occasion de regarder derrière soi pour faire le bilan de ce qui se répète, de ce que l’on ne souhaite plus.

Qu’est ce qui se répète ? Qu’est-ce que tu ne veux plus ? Puis ressort des flammes (ou de ton trou) et redémarre une nouvelle étape. Tu en ressortiras forcément grandis, prête à redémarrer une nouvelle aventure. La vie est cyclique, s’il t’arrive un moment délicat, ce n’est pas la fin mais le démarrage d’un renouveau !

Voici le mantra de ce mois : « Je suis un phénix. Quoiqu’il m’arrive, je me relève ! »

Alors phénix ou pas phénix  ?

Partage de l'article !

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Par mail
Hyper épanouie
v 7
0

un commentaire ?

7 Commentaires
  1. Avatar
    24/01/2019 Réponse

    Merci pour ton article. Si vrai, si juste. On a toujours tendance à se dire que c’est la vie, c’est comme ça alors que non, nous avons toutes les possibilités d’un renouveau entre nos mains.
    Le rappel fait du bien!
    Je suis un phénix, quoiqu’il arrive, je me relève!

    • Christelle
      31/01/2019 Réponse

      Merci pour ton retour,
      et Yes, tu es une phénix (et oui, il y a des filles phénix 🙂 !!

  2. Stéphanie
    30/01/2019 Réponse

    Comme tu dis, pourquoi serions nous différent de la nature ?
    La vie est un éternel recommencement, quoiqu’il arrive on se relève ! 🙂

  3. Avatar
    31/01/2019 Réponse
    Dosilasol

    Très bel article qui fait du bien ! Suis en mode homard sans carcasse ; ) !

    • Christelle
      07/02/2019 Réponse

      Ouille, prend le temps de la reconstituer alors, elle se reconstruit toujours 😉

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ça pourrait t'intéresser !