Rentrée oblige, on est en mode #Basique ce mois-ci chez Les Pulpeuses Magazine : “faire avec ce que l’on a et avec qui l’on est”. Tout un programme ! D’ailleurs, ça a inspiré Steph, directrice éditoriale du magazine, pour son édito de septembre. Comme d’hab’, elle a aiguisé sa verve, toujours sans langue de bois et avec son humour légendaire, pour aborder le sujet et (tenter de) trouver LE truc miracle qui t’aidera à t’accepter telle que tu es…

Petit guide de la meuf hyper tendance…

Haaaa la rentrée ! Quelle belle période pour l’économie :

  • Les magazines de mode te disent quoi porter. Tu leur files des tunes pour ça.
  • Les magasins de fringues te promettent que tu seras aussi stylée que les meufs dans les magazines de mode. Tu leur files des tunes pour ça aussi (tant qu’à faire).
  • Les pub pour les produits miracles minceur redoublent d’effort pour “t’aider” à perdre les kilos pris lors des vacances (pour rentrer dans les vêtements vus sur les magazines de mode et achetés dans les magasins de fringues). Tu leur files aussi des tunes.
  • Les marques de cosmétiques t’expliquent que bon on rentre dans la salle période un peu grise et que si tu te maquilles pas fissa, tu risques de faire “cracra” et que c’est pas top ça ! Tu leur files encore plus de tunes.

Bref… Ta vie est visiblement merdique (tu le savais pas mais c’est comme ça) et ça serait trop cool pour toi que tu changes.

…ou comment complexer en 2 secondes 3/4

En suivant les tendances, tu seras “dans le coup”. Donc, tu ne seras pas rejetée par la société. En achetant les fringues du moment, tu montres que tu suis le game. Donc, là encore, on t’explique que t’as intérêt à le faire pour pas passer pour une bolosse auprès de tes potes, au travail, ou dans ta propre famille.

Et puis faut perdre des kilos pour avoir une vie “healthy” et vivre plus longtemps. Faut surtout pas faire comme DAYCEM ou MARWA LOUD, qui montrent des formes bien généreuses dans leurs clips. C’est tellement la honte et c’est juste impensable. Donc, on va vite vite refaire un régime pour éviter les remarques, ne pas se faire remarquer dans le mauvais sens. D’ailleurs, si t’es “trop” mince, c’est la même donne ! Demande à Marion Bartoli, elle t’en parlera du #bodyshaming qu’elle a subit, car jugée trop maigre.

Idem, faut se maquiller pour éviter de ressembler à AYA NAKAMURA sans make up. C’est le seum total ça visiblement ! La meuf ne peut pas sortir de chez elle sans maquillage, sous peine de lynchage bien orchestré sur les réseaux. Donc toi, pour éviter de subir le même sort, bin tu cours chez MAC pour t’acheter le dernier fond de teint qui effacera toute trace de “la vraie toi”. Au moins, personne ne t’emmerdera. Voilà à quoi est rendu ta vie en cette belle rentrée 2018 🙂

Putain de body shaming !

Parce que maintenant, y’a plus de gêne ! Tu postes une photo de toi sur les réseaux et n’importe qui peut se permettre de te faire une remarque (violente, méchante, injustifiée et lâche). Que tu sois anonyme ou célèbre, c’est la même pour tout le monde. Tu donnes ton avis (qui n’est pas complètement dans le sens collectif) sur un sujet un peu houleux comme le #metoo, tu te prends un ouragan d’insultes. Notre vie est scrutée, décortiquée, jugée. Nos avis sont sans importance. Ce qui importe, c’est de pas trop se faire remarquer, sous peine de te faire “shamer comme jaja”.

Comment ne pas être complexée ? Comment s’accepter ? Comme assumer d’être soi entièrement, avec sincérité ?

Cette question, elle m’a turlupiné (#expressionmadeinmacron) pendant tout l’été. J’ai débattu avec une partie de l’équipe du Magazine. J’ai pris le pouls dans mon entourage personnel. J’ai pris le temps du recul. J’ai fais des recherches…. Et malheureusement, le constat est partout le même. De tout temps l’homme et la femme ont agit ainsi (comme les êtres primitifs qu’ils sont) : pour éviter de se faire rejeter par la tribu (la meute, le groupe, la bande, la squad…), je dois plier sous la force du groupe.

Objectif du mois : faire avec ce que l’on a et avec ce que l’on est

Alors ici, chez Les Pulpeuses Magazine, on n’a pas de solution miracle. Je ne vais pas te dire qu’on a trouvé LE truc qui va te faire accepter ton être tel qu’il est. Cependant, on va essayer avec toute la motivation et la bienveillance qu’on peut y mettre. Surtout ce mois-ci ! On a décidé de t’aider à reprendre les bases, à te redécouvrir, à assumer tes talents (et les parties de toi moins cool), à relativiser pour mieux t’aimer. On s’est plié en 4 pour ça et on espère que ça t’aidera à avoir une autre vision de toi, plus vraie, plus fun, plus complète, et surtout plus libre ! Alors, prend le temps de faire avec ce que tu es…

PS : t’as vu notre vidéo « FREE, FUN, FRESH & FULL LIFE ! » ? Non ? Promis ça aide à décomplexer 😉

Partage de l'article !

  • Facebook
  • Twitter
  • Google +
  • Pinterest
  • Par mail
Édito
v 2
3
Les Pulpeuses
Les Pulpeuses Le 1er magazine en ligne 100% DYNAMIQUE et PIQUANT qui favorise “pour de vrai” l’épanouissement au féminin !

un commentaire ?

2 Commentaires
  1. 01/09/2018 Réponse
    Cassandra

    Et moi je dis « touché » on est en plein dans le mille. A croire que pour s’accepter soi même les autres doivent d’abord nous accepter.
    Y’a encore du boulot (pour moi la première !) super édito merci

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ça pourrait t'intéresser !