« Je t’admire pour ce que tu es et je te soutiens »


Photo : rawpixel.com

Stéphanie, fondatrice de ton magazine, partage son ressenti au sujet de la jalousie entre femmes. Son témoignage, remplie de bonnes intentions invite à une petite introspection qui fait du bien… 

« C’est un sujet qui, selon moi, concerne beaucoup les femmes. Durant les premières années de ma carrière, je me suis rendue compte que les femmes entre elles pouvaient être « mauvaises », ou « mesquines ». Je ne comprenais pas du tout ce mode de fonctionnement qui voulait que, quand une femme qui a d’autres talents que les nôtres apparaît dans notre entourage, un système automatique de destruction se met en place.

« Put the bitch down »

J’ai vu des managers pousser leurs collaboratrices à la faute, rien que pour prouver qu’elles avaient une faille. J’ai entendu des femmes entrepreneurs en critiquer d’autres parce que celles-ci réussissaient à leur manière. J’ai vu des femmes mépriser d’autres femmes pour une question de condition physique ou de tenue vestimentaire.

De quoi parle-t-on au juste ? De jalousie ? D’admiration ? Ou de peur ? Il est facile de se dire : « pff… elle est jalouse ! ». On enfoui le problème, mais un ressenti reste en suspens. Il y a bien plus que cela. Je suis intimement convaincue que derrière cette apparente « méchanceté » il y a de l’admiration… ou de la peur.

Photo : Cortney White

Je m’explique :

•  ta manager te fait des misères au boulot depuis que le DG t’a dit « vous avez des idées novatrices j’adore ! »… elle a peut-être peur de perdre son job, que tu prennes sa place, que ses compétences ne soient plus reconnues. Mais n’a-t-elle pas non plus un peu d’admiration pour les talents qu’elle n’a pas ?

•  tu es la seule ronde de ton cours de danse. Tu as confiance en tes qualités de danseuse. Cependant, tes camarades se moquent de ton poids. Peut-être que la peur de « devenir grosse » leur fait peur. Peut-être aussi que ta confiance les déstabilise. 

•  une de tes amies est un « aimant à personne ». Tout le monde l’apprécie, elle est charismatique et se fait souvent remarquer malgré elle. Parfois, tu lui en veux pour ça. Mais au fond, n’aspires-tu pas à être pareille ? N’admires-tu pas son talent personnel ?

Depuis que j’ai compris cela, et bien les choses ont changé dans ma façon d’aborder les gens et les événements. D’une part, je dis souvent aux autres « je t’admire pour si ou pour ça ». Parler me libère d’une éventuelle « jalousie ». Je me fait du bien et fais aussi du bien à mon interlocuteur.

Ensuite, je ne suis plus en colère contre les femmes qui me rejettent, me critiquent sans raison, tentent de me désarçonner. Parce que je sais qu’au fond, elles admirent peut-être quelque chose chez moi. Tout comme j’admire un de leur talent. Je laisse couler et je souris. Car je ne veux pas être remplie de ressenti inutile. 

Enfin, je me dit que, bien souvent, ce que je méprise chez l’autre, je le méprise chez moi, ou j’en ai peur, ou j’en suis déstabilisée. Bien évidemment, je ne donne absolument pas de leçon. Je partage simplement une expérience, car je pense que c’est un sujet que l’on n’ose pas aborder assez.

Je t’invite, toi qui me lis, à me donner votre ressenti sur le sujet : bon ou mauvais. C’est en débattant que l’on apprend. »

BISOUS PAIX ET AMOUR

Stéphanie

There are 5 comments

  1. Food & Art sans blabla

    Bonjour,
    Merci pour ce partage. Cela fait partie de la bienveillance justement. Ton article fait sens, si l’on « écoute » les autres (et non pas les entendre) en comprenant que finalement, leurs jugements, leurs critiques ne nous concernent pas… mais les concernent eux. On ne fait plus attention à ce que pensent les autres de nous. C’est plus facile à dire qu’à faire… mais je travaille là-dessus en ce moment. 🙂
    Bonne journée,
    Jessica

    Aimé par 1 personne

    1. Les Pulpeuses

      Merci Jessica pour ton commentaire 😊 je crois que nous devrions toutes travailler dessus ne serait-ce qu’un peu. Et puis faire ce travail sur soi qui consiste à être moins envieux et un peu plus « admiratif ». En tout cas c’est mon point de vue ☺️ bisous belle journée ! Steph

      Aimé par 1 personne

      1. Food & Art sans blabla

        Tout à fait… pour le côté envieux vs admiratif, le travail est déjà fait pour ma part. Je ne suis pas envieuse des autres du tout, mais en effet admirative lorsque je vois certains parcours de vie… 😉
        À très bientôt,
        Jessica

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s