Treat Yourself, l’événement mode solidaire d’une Française à Langa


Anne le jour de son événement solidaire

On adore les histoires de générosité, d’amour, de partage et de compassion. Et c’est exactement l’histoire d’Anne, une française qui résidait en Afrique du Sud et qui a décidé d’apporter un peu de joie de vivre aux habitants de Langa. Une histoire simple, sans chichis, qui prouve qu’avec très peu, on donne énormément…
Il était une fois… une histoire d’amour et de solidarité

Il y a 3 ans, Anne décide de quitter la France pour vivre 1 an à l’étranger. Cette trentenaire, baroudeuse et généreuse dans l’âme, a envie de découvrir un autre pays, de se faire d’autres attaches, de se laisser porter un peu et de se ressourcer. L’Afrique du Sud l’interpelle, l’appelle même… Elle part et vit une année incroyable à Cape Town notamment !

Un voyage qui la bouleverse tant qu’avant de rentrer en France, elle organise un événement solidaire pour rendre un peu de tout ce qu’elle a reçu. Elle envoie ce mail à son entourage qui la suit depuis la France :

« J’avais la chance de découvrir la ville magnifique de Cape Town. Malheureusement, alors qu’un pan de la population profite des plages somptueuses, de la montagne incroyable et des bons restaurants, une majeure partie lutte quotidiennement pour vivre, entassé dans les townships à l’écart du centre-ville. La frustration est palpable dans cette ville où les deux extrêmes cohabitent. Après plusieurs expériences en tant que bénévole, j’ai décidé de mettre en place une action dans le township de Langa (…). Aujourd’hui, je fais appel à vos dons, même infimes, pour m’aider à réaliser ce projet » 

Crédit : lesjumeauxacapetown.blogspot.fr

Chouchouter ceux qui n’ont pas les moyens de le faire eux-même

Anne le dit elle même : « Un township n’est pas forcément fait que de bidonvilles. Langa comprend des petites maisons, des apparts et enfin des bidonvilles ». Le township de Langa est a 20 min du centre-ville, c’est un des plus facile d’accès. C’est un township qui ne s’en sort pas trop pas mal, par rapport aux autres. Il y a un centre culturel, un petit musée… Mais la situation pour une bonne partie de la population de Langa reste tout de même très critique. C’est d’abord ce premier constat qui a décidé Anne. Mais ce n’est pas la seule et principale raison.

Crédit : lesjumeauxacapetown.blogspot.fr

« Le rapport a soi, à son image est important pour chacun d’entre nous. Choisir un vêtement qui nous plaît, s’offrir une coupe de cheveux… Ces privilèges, loin d’être superflus, ont un effet positif sur notre bien-être, aussi bien physique que moral. Cependant, ces privilèges sont hors d’accès pour des personnes préoccupées par les besoins de premières nécessités. Le temps d’une journée,  j’ai voulu souhaite créer un espace « to be pampered » (être chouchouté, choyé) dédié à des personnes qui n’en ont jamais la possibilité, en partenariat avec un organisation caritative »

Anne le jour de son événement solidaire

Offrir un cadre épanouissant et un moment gratifiant

Anne reçoit 455€ de ses amis et de sa famille pour son « Treat Yourself » (faites-vous offrir…ce dont vous avez besoin et plus encore). Largement suffisant pour organiser son événement et chouchouter une partie des habitants de Langa qui ont participé à ce mouvement de solidarité. Durant cet événement, Anne, ses équipes et l’organisation caritatives ont mis en place un mini programme de chouchoutage :

  • Mis à disposition de vêtements (récoltés avec soin)
  • Soins relaxants (massage des mains) ou esthétiques (coupe de cheveux, manucure ou maquillage).
  • Un bon café/thé et bien sûr du temps pour échanger.
  • Un belle photo à conserver pour ceux/celles qui le souhaite.

 » A travers cette simple action, je voulais que les participants se connectent à nouveau avec leur apparence, qu’ils prennent confiance en eux. Surtout, je voulais qu’ils se sentent traités avec dignité et respect, qu’ils aient une écoute sincère et qu’ils aient cette reconnaissance qu’ils existent, qu’ils sont considérés »

Ce « petit geste » a eu un impact positif sur 150 personnes venues ce jour-là, entre 11h et 17h30. Un moment de partage, de rires, de soupirs contentés, de belles énergies, de compassion qui prouve bien qu’avec très peu, on donne énormément.

Merci à Anne d’avoir accepté que l’on diffuse son histoire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s