Tour du monde des rituels de beauté : ASIE (Japon)


Pour cette rentrée Bita, notre ingénieuse maquilleuse, te propose de partir à la découverte des rituels de beauté à travers le monde. Un voyage au coeur des secrets de beauté millénaires… Découvre les secrets de beauté du Japon. 

Ancien et moderne à la fois, le rituel s’inscrit dans le quotidien du Japon et des japonais. La vie japonaise est rythmée de nombreux rituels, du plus simple au plus sophistiqué. Ils sont nombreux donc j’ai du faire un choix peu évident. Purifier sa peau est certes un geste hygiénique quotidien mais c’est aussi un moment de concentration sur sa personne.

La poudre de riz : Le culte de la blancheur du teint

Autrefois dans les palais, les visages clairs se distinguaient mieux des autres car les palais étaient très sombres. C’est aussi le signe de son appartenance à l’aristocratie. La blancheur s’entretient donc avec onguents et maquillage.

Oshiroi est une poudre blanche à base de riz et de céruse qui est un pigment blanc à base de plomb. Elle sert donc à donner un teint clair de porcelaine. Traditionnellement, on dit que les femmes asiatiques ont toujours la main droite plus douce que la main gauche. La raison ? Elles lavent le riz avec leur main droite, qui contient naturellement de l’amidon qui a un pouvoir adoucissant.

Le son de riz appelé Kome nuka, possède des propriétés hydratantes, nourrissantes et lissantes. Il favorise également la synthèse du collagène. Utilisé depuis des siècles dans les mélanges pour masques et pour le bain.

Mais je pourrais citer d’autres aliments naturels, tels que le koji et son pouvoir raffermissant. Le Koji est le résultat de la fermentation du riz avec une bactérie appelée aspergillus Oriza. Il est également utilisé lors de la fabrication de beaucoup de condiments, sauce et boissons comme le miso ou le saké.

Le pouvoir anti-oxidant de l’azuki

À l’ère Heian, pour obtenir la texture d’un fond de teint on mélangeait de la poudre de riz a de l’eau, pour l’étaler au pinceau en bambou. On utilise également l’azuki pour réaliser un gommage anti-oxydant et nourrissant. Il ressemble à un haricot que l’on réduit en poudre et que l’on mélange à de l’huile végétale pour exfolier le visage et le corps.

Le rituel des Geishas

Le mythique maquillage de la geisha comprend évidemment un rituel de produits naturels.

Les sourcils sont peints au charbon noir. Les lèvres sont maquillées à l’aide d’un mélange composé d’une fleur japonaise la Benibana safflower, dont les pétales sont infusées dans de l’eau puis recouvert de sucre caramélisé pour lustrer la bouche. On essaye ici de recréer l’aspect d’un petit bouton de rose qui est le comble du raffinement et de la beauté.



Bita D’Olivier est maquilleuse professionnelle depuis 13 ans. Véritable artiste, Bita s’est donné pour mantras de sublimer des visages, s’exprimer artistiquement avec ses pinceaux, rester positive, célébrer la vie !

There is one comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s