Epanouissement sexuel féminin : Liberté ou nouveau diktat sociétal 3.0 ?


Crédit : Marvin Meyer on Unsplash

Aujourd’hui, on est hyper-super-méga contents de te présenter Lora Passuello, petite nouvelle dans la Squad du Mag. Lora est spécialiste en psychothérapie relationnelle et sexothérapie. C’est notre sexothérapeute. Il était temps de traiter le très sérieux sujet de la sexualité chez Les Pulpeuses. Pour son premier article, Lora met les pieds dans le plats et balai tous les diktats ! 

« Pour cette 1ere chronique « Sexo », je me suis baladée dans les rayons « Femme » et « Sexualité» d’une Grande Librairie Lilloise ! Et là, qu’elle ne fut pas ma stupéfaction ! Oui, j’avoue avoir été effrayée et très en colère en tant que femme et séxothérapeute en lisant plusieurs titres évocateurs et mensongers qui, malgré tout, sont tristement représentatifs de ce que serait dans notre société « une sexualité féminine épanouie » » Lora – Sexothérapeute

 

Guide (cynique et ironique) de lectures pour devenir une « femme parfaitement épanouie »

Après avoir lu les « 302 techniques avancées pour rendre fou un homme », ainsi que « l’art de lui faire l’amour » (spécifié dans le sous-titre : pour « avoir une sexualité de couple épanouie »), tu pouras passer au niveau suivant pour « Osez une nuit d’amour parfaite ». Pour cela il faudra, « Osez la fessée », tout cela agrémenté de « 50 scénarios SM », sans oublier « les jeux de soumission/domination », pour « le rendre fou de plaisir sans passer pour une nympho ».

Il te faudra aussi lire assidument la presse féminine, qui regorge d’articles sur ce thème vendeur. Ainsi, tu sauras « comment obtenir 5 orgasmes par jour », et aussi que « faire l’amour plus de 3 fois par semaine pour la bonne santé du couple » est capital, avec ne l’oublions pas « la pipe ciment du couple », et si tu peux aussi « devenir bisexuelle, c’est fun », et bien ma foi, tu auras toutes les chances de remporter le certificat de la femme sexuellement parfaite et épanouie.

Crédit : Cristian Newman on Unsplash

Stoooop aux mensonges et aux diktats !

Dans son histoire, la sexualité a été tantôt réprimée et sanctionnée par les religions. Puis libérée et critiquée. Pour être aujourd’hui clairement manipulée. En fait, nous sommes passés en 50 ans d’un tabou, à une société hyper-sexualisée et hypocrite dans sa propagande. Les contenus sexuels sont partout. Nos yeux, et donc notre cerveau, sont en permanence exposés. Mais paradoxalement, quand arrive le moment de vérité sur l’épanouissement sexuel, les statistiques parlent de souffrance et d’insatisfaction !

Crédit : Lucie Delavay on Unsplash

Le pourquoi de ce faussé ?

Les médias et la société en général ne parlent que de la sexualité génitale et la chiffre de surcroit : le diktat de la fréquence et la quantité. On en oublie alors l‘essentiel que sont la qualité et l’être. En effet, la sexualité n’est pas QUE l’acte sexuel. Ce n’est pas juste un « frotti-frotta » de muqueuses, mais un acte dans lequel nous engageons notre corps et notre histoire. 

Crédit : Michael Prewett on Unsplash

Nous ne sommes pas des machines, mais bel et bien des êtres d’émotions ! Certes, nous avons une sexualité génitale, mais nous avons aussi une sexualité émotionnelle (le corps de l’être) et une sexualité existentielle (l’histoire de la personne). Il est alors capital de prendre en compte toutes ces dimensions, toutes ces sexualités pour arriver à un épanouissement individuel.

Crédit : Annie Spratt on Unsplash

Mon engagement auprès de toi en tant que Chroniqueuse Sexo

C’est ce que l’on ne te dit pas (ou du moins, bien trop peu) que je te propose de développer dans mes prochaines chroniques. C’est t’aider à oser être une femme libre comme le définissait Simone De Beauvoir. C’est-à-dire, le contraire d’une femme légère. Devenir une femme qui connait ses besoins, ses envies et ses désirs et qui les choisit librement. Et c’est dans cette liberté d’être, que tu trouveras ton épanouissement sexuel.

Crédit : Kira Ikonnikova on Unsplash

La sexualité ce n’est pas de la performance

L’orgasme féminin est devenu aujourd’hui une grille de lecture de la relation sexuelle. Et, à travers elle, de notre propre valeur. Voilà ce qui cause tant de maux chez les femmes, tant de souffrance en termes d’estime et de confiance. Pour preuve, ce que j’entends en consultation : si je ne jouis pas alors je suis « nulle », « incompétente », « incapable », « je ne suis pas une femme », « je suis frigide », « je suis anorgasmique », bref « je suis malade », « je ne suis pas normale ». Or le savais-tu ? L’âge moyen du 1er orgasme en France pour une femme est de 40 ans !

Crédit : Anna Sastre on Unsplash

La sexualité ce n’est pas de la technique

Mais…… « Allo quoi ! ». La sexualité c’est bien plus complexe. Il ne suffit pas de nous dicter ce que l’on doit faire pour éprouver du plaisir et en donner à son partenaire.

Crédit : Marvin Meyer on Unsplash

La sexualité c’est encore moins une histoire de norme

La norme est en opposition avec la notion de liberté. Hors la liberté est LE fondement de base d’une sexualité épanouie. Et hop, oust les diktats sociétaux qui, sous le couvert d’une liberté sexuelle féminine, continuent à enfermer et à cliver la femme en 2 catégories : la mère ou la putain. Et oui, nous en sommes toujours là ! 

Aussi, pour finir cette 1ere chronique, je souhaite te partage un message de FEMME à FEMMES :

« Une femme est belle quand elle ose être qui elle est, quand elle ose danser sa vie et quand elle ose dire ses ressentis. Elle révèle alors sa sensualité naturelle, en étant libre d’être simplement elle-même, parfaite dans son imperfection ».



Lora est spécialisée en psychothérapie relationnelle et en sexothérapie. Elle anime également des ateliers pour les femmes sur Lille (et bientôt sur Paris et Genève). Tu peux la contacter par mail lorapassuello@homail.fr et visiter son site : www.lorapassuello.com

There are 3 comments

  1. nella bertuzzi

    APPROCHE franche , moderne , oui , on le lit une fois deux fois, mais je suis persuadee que la sexualite est plus complexe, surtout si on se refere à notre propre vie , à notre enfance, au regard des autres, à nos parents, l’épanouissement sexuel n’est pas simple, en 1970 OU 1980, les femmes lisaient le RAPPORT HIT ecrit par une homme et une femme, qui voulaient briser tous les tabous concernant la sexualite, et bien ce n’est pas evident du tout, j’attends votre prochain article LORA, c’est passionnant

    Aimé par 1 personne

  2. Jonathan

    Super article ! Je savais que peu de femmes atteignaient l’orgasme (partenaire incompétent ou non intéressé par le plaisir féminin souvent je pense), mais je ne savais pas qu’elles se culpabilisaient !! C’est un comble !! Il m’a suffit de trouver un documentaire fait par des femmes pour donner à ma chère et tendre des orgasmes bien réels et ce n’est même pas compliqué. Messieurs, au boulot !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s