#Resilience : comment surmonter les épreuves de la vie


Photo by Daryn Bartlett on Unsplash

Refuser son « rôle » de victime. Accepter de passer à autre chose. Faire de ses échecs une force. C’est ce que Stéphanie, fondatrice de ton Magazine Les Pulpeuses, a appris de sa dernière expérience professionnelle. Elle t’explique comment, malgré des jours parfois sombres, elle a réussi à se relever pour créer son Magazine et être plus heureuse tant au niveau pro que perso. Une vraie leçon de résilience…

À mon réveil, j’ai un goût amer dans la bouche… voire acre. Une mélancolie m’envahie. Des souvenirs douloureux d’une « vie d’avant » Les Pulpeuses Magazine. Je ressens cette fatigue que j’avais à l’époque. A mon réveil, mon dos est voûté et lourd, comme plié sous le poids du passé. Quelle en est la raison ?

Photo by Patryk Sobczak on Unsplash

La veille, je rencontrais une personne qui, au détour de notre conversation, m’a parlé de mes anciens bourreaux. Des mes deux ex-managers. De ces deux personnes dont j’ai été le souffre douleur pendant 3 longues années (comment ai-je pu m’infliger ça ?). Et tout m’est revenu. Les humiliations. Les coups de poignards en te regardant droit dans les yeux. Les mensonges. Les menaces. Tout. Je me suis endormie avec cette peine en ressassant toute ces souvenirs qui datent… et qui semblent si présents à la fois.

À mon réveil, j’ai un goût amer dans la bouche… Pourtant, là, tout de suite, maintenant, j’ai le sourire. Un beau sourire sur mon visage (presque) apaisé. Certes, mon dos était voûté, mais pour quelques minutes seulement. Je me pardonne.

Crédit : Jon Tyson

Je me pardonne d’avoir demandé à mon corps et à mon esprit d’endurer une telle douleur. Je me pardonne de ne pas avoir agi de la meilleure des façons pour m’en sortir, ou pour me battre. Je me pardonne de m’être jugée. Et puis, je pardonne à mes bourreaux. Je comprends que si j’étais restée dans cet enfer, je n’aurais jamais accompli autant de belles actions depuis 2 ans ! Je leur pardonne pour lâcher prise. Je leur pardonne, parce que c’est aussi à moi que j’envoie du positif et de l’amour.

Aujourd’hui, malgré quelques « crasses » du passé, je suis si fière. Si heureuse, si reconnaissante à la Vie. Je suis reconnaissante à moi-même de ne pas avoir baissé les bras. D’avoir été forte au point de me reconstruire petit à petit. D’avoir eu un minimum d’amour pour moi pour pardonner (à moi, à eux). D’avoir pris du recul.

Crédit : Alejandro Alvarez

Et puis, je remercie la Vie d’avoir placé sur mon chemin (et vice-versa) toutes ces merveilleuses personnes que j’ai rencontrées depuis que j’ai lancé le Magazine. Merci d’avoir une famille et des amis proches sincères et aimants. Qui m’apportent la dose d’amour nécessaire.

À toutes celles qui ont vécu la même chose… Ou qui le vivent actuellement. Vous avez le pouvoir de vous pardonner. Vous avez le pouvoir de leur pardonner. Vous avez le pouvoir d’aller de l’avance et de vous rendre fière à nouveau. Vous avez le pouvoir d’apporter de l’amour et de la passion dans vos vies. Il sera toujours l’heure…

BISOUS PAIX ET AMOUR – Steph 

Crédit : Luca Upper

There is one comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s