Témoignage : « J’ai décidé de changer de vie »


Témoignage : "J'ai décidé de changer de vie"Changer de job, quitter son mec, reprendre des études, faire des enfants, aller vivre à la campagne ou à l’étranger, créer une entreprise… Parfois, le désir de changer de vie (ou un élément de notre vie) s’impose à nous comme une évidence. Mais comment sauter le pas ? Notre lectrice Perrine a tenu à partager son expérience, pour montrer qu’il est possible de réaliser ses rêves. Récit par Perrine, lectrice du magazine.

A côté de mon lit trône, dans un cadre en bois, cette jolie phrase de Walt Disney : « Tous les rêves peuvent devenir réalité. Il faut juste avoir le courage de les poursuivre ».

Après 5 ans dans le e-commerce et un épanouissement professionnel quasi-nul, j’ai décidé d’arrêter d’imaginer ma vie idéale. Je la rêvais comme un truc inaccessible, qui ne se réalise que dans les films ou les séries américaines… Une vie que je ne pourrais vivre que par méga coup de chance ou par magie.carrie-sex-and-the-city

Combien de fois me suis-je dit que ce serait génial de vivre dans une ville comme New York. Un mix entre Friends et Sex and the City quoi (Mister Big en moins s’il te plait). Je ne calcule plus non plus le nombre de fois où j’ai imaginé me lever tous les jours pour un boulot que j’adore. Pour un boulot où je rencontrerais plein de gens et où j’aurais la banane toute la journée… Bref… C’est décidé, je prends ma vie en main !

A savoir que, dans le film ou la série, l’héroïne se réveille d’un coup d’un seul et PAF ! L’illumination ! Elle plaque tout, trouve tout de suite sa voie (sans trop vivre d’embûches), s’installe dans un endroit de rêve pour vivre sa nouvelle vie, rencontre un beau mec (évidemment), se marie et fin de l’histoire. Tout le monde est heureux, même l’ex tristement plaqué qui, entre-temps, a retrouvé l’amour.

Dans la vraie vie, ça ne se passe pas tout à fait comme ça. Il faut déjà beaucoup de temps pour apprendre à se connaître, se rendre compte de ses vrais désirs (sans s’auto-censurer, ce qui n’est pas simple), comprendre ce qui est vraiment important pour soi dans la vie. Et ça, il n’y a que les expériences (bonnes et mauvaises) et les rencontres (bonnes et mauvaises) que l’on fait tout le long de notre vie qui nous permettent de le découvrir.

En l’occurrence, pour moi il aura fallu :

  • 2 ans de première année de médecine sans succès
  • 5 ans d’études dans le marketing (bof). A l’exception de mon année de Master passée sur un campus aux states (awesome !)
  • 5 ans de boulot dans le e-commerce (bof bof bof …)
  • 1 relation amoureuse bien foireuse (aïe) et sa rupture (ouf)
  • 1 burn-out total, à la fois professionnel et personnel, bref un épuisement physique et moral et 1 corps à plat qui dit « stop »

prise de conscience burn out stress depression

Et puis, il y a surtout eu cette année 2015-2016 qui s’est déroulée en plusieurs étapes, avant que le changement de vie de commence à s’opérer :

  1. Me retaper physiquement et moralement.
  2. Prendre conscience que je ne peux/veux plus assurer le poste que j’occupais dans le e-commerce.
  3. Prendre mon courage à deux mains et quitter ce poste.
  4. Prendre conscience que ce foutu burn-out est peut-être une vraie chance en fin de compte.
  5. M’autoriser enfin à réfléchir concrètement à la question magique « si je pouvais avoir n’importe quelle vie, à quoi celle-ci ressemblerait ? »
  6. Faire une liste mentale. Trouver un début de réponse. Y réfléchir, flipper, revenir dessus, le mûrir, se renseigner et faire des rencontres inspirantes.
  7. Se lancer.

Alors je pense que oui, Walt avait raison, il faut pas mal de courage pour se lancer et réaliser ses rêves. Mais la sensation d’accomplissement de soi que l’on récolte est tellement grande qu’elle surpasse tout, et ça vaut vraiment le coup.

A l’heure où j’écris ces mots, j’en suis à 3 mois de formation en pâtisserie. Je suis ravie de faire enfin quelque chose que j’ai consciemment choisi et qui s’inscrit dans un vrai projet de vie. Je te parlerai de ce projet un peu plus tard. Même si ce n’est pas simple tous les jours, je m’éclate ! Et mes proches se régalent J

Si toi aussi tu es en projet de reconversion professionnelle, ou si tu en as l’envie mais as peur de te lancer, raconte-moi ton histoire 😊 La prochaine fois, je te parlerai des difficultés rencontrées, avant, et pendant la formation, sur cette voie du changement de vie.

Suis les aventure de Perrine en t’abonnant à son compte Instagram !

 

 

There are 16 comments

  1. etsi2016

    Hello,
    ça me rassure un peu de lire ton article car je me reconnais vraiment dans ce que tu écris. Je viens de franchir le pas … Burn-out professionnelle (8ans d’immobilier) plus aucune motivation, plus de passion pour ce métier… J’ai envie d’avoir le sourire au travail bref de travailler avec passion. Mais rien n’est simple!
    Accepter d’être au chômage de changer de train de vie, de faire des formations… Des concessions que je suis prête a faire pour être heureuse dans ma vie professionnelle.
    Aujourd’hui es-tu contente de tes choix?

    Aimé par 1 personne

    1. Perrine

      Merci pour ton message ! Tu te lances dans quoi ? Bon courage en tout cas, et je te souhaite plein de belles choses sur ta nouvelle route.
      Oui, contente de mes choix. Ce n’est pas tout rose tout le temps, je doute parfois, mais j’apprends de plus en plus à relativiser : je pense que les choix faits avec le coeur sont forcément les bons en fait. Et si il y a besoin d’un réajustement en cours de route, je m’autoriserai à le faire ! 🙂
      Dans tous les cas, il y a un choix que je ne regretterai jamais c’est celui d’avoir transformé ma vie, d’en être devenue l’actrice. Cela m’apporte une telle confiance en moi au quotidien, et un sentiment tellement gratifiant, que tous les moments difficiles (même le burn-out !) valaient le coup finalement.

      Aimé par 3 people

  2. anaverbaniablog

    J’aime beaucoup cette phrase « j’ai décidé d’arrêter d’imaginer ma vie idéale.  » Cela résume bien la situation, le fait de devenir acteur de sa vie, et de ne pas attendre que les choses se fassent d’elles-mêmes. Dommage que souvent il faille passer par une étape destructrice (ici le burn out) pour remonter. Mais l’essentiel est… de remonter justement. Beau témoignage !

    Aimé par 2 people

  3. rivieramum

    Même parcours que toi en gros avec en plus deux filles rapprochées entre temps… Je me reconvertie, j’ai quitté mon job mais je ne suis pas sure de ma nouvelle voie. Comment as tu fait à être sure de ton choix? Tu as reprise des études? Ici 3 ans et j’en suis à ma moitié.

    Aimé par 1 personne

    1. Perrine

      Bravo pour ton courage. Tu as commencé des études de quoi ?
      Oui j’ai repris des études, mais courtes, puisqu’elles ne durent qu’un an. Le choix ne s’est pas fait sans doutes, la pâtisserie me trottait dans la tête depuis un moment mais évidemment je me suis posée plein de questions : est-ce que je vais y arriver ? est-ce que c’est fait pour moi ?
      En fait, je pense qu’il faut d’abord se demander « comment je vois ma vie ? ». Quel cadre ? Quel environnement ? Je me vois plutôt travailler en équipe ? Seule ? Avec du contact ? Qu’est-ce que j’aime ? Quelles études me tentent ? Longues, courtes ? Quelles sont mes obligations/contraintes en termes financiers ? Normalement, un projet émerge. Ma formation en pâtisserie, par exemple, s’inscrit dans un projet global, dont je te parlerai plus en détails dans un autre article. Partant de là, si tu es hyper convaincue par ton projet, normalement tout va bien 🙂
      Une fois inscrite, et en attendant que les cours commencent, j’ai eu aussi beaucoup de doutes. Est-ce que j’ai fait le bon choix ? Avec le temps, je me suis rendue compte qu’il n’y a pas de mauvais choix si tu choisis consciemment, selon ce que tu aimes et tes envies. Et surprise ! Tu as le droit de changer de trajectoire plus tard !:) D’ajuster ton projet, de prendre une direction un peu différente en cours de route… bref rien n’est figé quoi. On dit aujourd’hui qu’une personne a plusieurs vies professionnelles dans une seule vie. Et c’est tant mieux ! C’est ce qui rend la vie intéressante à vivre : ne rien s’interdire. La preuve : tu t’es déjà autorisée un premier changement 🙂
      Pour te donner un peu de courage et d’inspiration, et pour t’aérer l’esprit aussi face à tes interrogations, je te conseille vivement d’essayer de rencontrer et de discuter avec des gens qui se sont reconvertis aussi, dans ton domaine ou pourquoi pas dans un autre. C’est hyper agréable de discuter avec des gens qui se sont lancés avant toi. Tu te rends compte que même eux, pour qui le projet est déjà sur les rails, se pose encore des questions ! 🙂

      Aimé par 2 people

  4. Salomette

    Oh ! Justement, j’ai décidé d’arrêter la médecine et j’ai eu pour idée d’aller en pâtisserie. Autour de moi, les gens ont du mal à comprendre. Je ne suis pas encire entrée en pâtisserie car on ne peut pas tout arrêter du jour au lendemain mais dans 6 mois… Ca se pourrait bien que j’y sois 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s