La fête, la famille, les amis, les embrassades, les cadeaux, etc. Ces moments conviviaux tant attendus font partie de la magie de Noël… Et la perspective de tant d’amusement te met en joie ! Oui mais comment faire pour survivre aux repas qui s’enchaînent sans ruiner des mois d’efforts ? Karina, notre naturopathe et experte en nutrition, te propose un programme simple à suivre avant les fêtes.

« Les fêtes approchent, dans 1mois et demi elles seront là alors pas de temps à perdre, c’est le bon moment et juste le temps qu’il te faut pour te préparer à affronter toutes les tentations de Noël : before et after compris 😉 Vivre intensément ces bons moments sans ruiner ta silhouette et ton moral, c’est possible grâce à une PRE-PA-RA-TION ! » – Karina

Etape n°1 : augmenter l’activité physique

activite-physiqueEn effet, le sport ne muscle pas que tes cuisses et tes abdos, mais également ton esprit. Une activité physique régulière te donnera plus de confiance en toi et de volonté pour résister aux excès. Plus on fait de sport, plus on y prend goût et plus on potentialise les effets bénéfiques d’une alimentation saine sur notre corps et notre santé.

Ton objectif : augmenter dès à présent et chaque semaine ton temps d’activité physique. A Noël il devrait représenter au moins le double de ce qu’il est aujourd’hui. C’est possible, tu en es capable. Par exemple, si tu marches (rapidement) 2 fois 30mn par semaine, tu augmentes de 10 mn chaque semaine pour que fin décembre tu marches 2 fois 1h ou 4 fois 30mn par semaine.

Etape n°2 : alléger le repas du soir

repas-detoxTon objectif : « Mange comme une reine le matin, comme une princesse le midi et comme une pauvresse le soir ». Ce vieux dicton est plein de bon sens car l’énergie emmagasinée au diner et qui n’est pas dépensée le soir est stockée par notre organisme.

Pour alléger le repas du soir, tu peux supprimer les protéines animales : viande rouge et blanche, volaille, poisson qui encrassent notre organisme lorsqu’ils sont consommés en excès. On peut les remplacer par des protéines végétales : cacao, amandes, noix, fromage blanc, flocons d’avoine, quinoa, pain complet, pâtes complètes, soja (en boisson, pâté, galette ou tofu), pois chiches, lentilles, chou vert ou de Bruxelles…

Exemples de repas végétarien pour le soir :

  • Soupe au chou ou salade de mâche
  • Salade composée de riz complet, lentilles, tomates et morceaux de tofu ou quinoa, courgettes et galette de soja
  • Fromage blanc de brebis et compote de fruit sans sucre ajouté ou 2 carrés de chocolat noir à 90% de cacao

Tu peux aussi faire une mono-diète un à deux soirs par semaine, c’est-à-dire consommer un seul aliment, à satiété.

Par exemple :

  • une pomme crue en entrée, une compote de pommes à la cannelle en plat et une pomme au four en dessert
  • des blancs de poireaux en vinaigrette et une soupe de poireaux
  • du chou rouge cru râpé puis une purée de chou rouge …
Etape n°3 : manger des plats simples, frais, maison

repas-detox-avant-les-fetesPlus un plat est simple, c’est-à-dire moins on transforme la matière première, plus il est sain et léger. Au contraire, les plats préparés, traiteur ou industriels, surgelés ou en conserves sont toujours plus caloriques et plus lourds, car ils contiennent des conservateurs comme le sucre ou le sel et des exhausteurs de goût comme des graisses (cachées) ou du gluten ajouté pour en modifier la texture.

Rien de plus sain et énergétique qu’une viande cuite à l’étouffée (sans matière grasse, avec des oignons) tout doucement, un poisson en papillote (avec des échalotes et aromates), des légumes frais du marché à la vapeur douce ou des fruits cuits en compote avec un peu de gingembre, une tarte aux pommes ou encore un sandwich maison fait avec du bon pain complet…

Une résolution qui, cerise sur le gâteau, te permettra de faire des économies non négligeables sur ton budget !

Etape n°4 : un peu de bon vin

bouteille-de-vin-noelEt oui, ce n’est pas une blague : boire chaque jour un verre de vin rouge de qualité permet de bénéficier des antioxydants qu’il contient, tout en restant raisonnable sur la quantité d’alcool absorbée.

Evidemment si tu ne bois pas d’alcool, l’étape n°4 n’est pas indispensable… Et, dans ce cas, tu privilégieras le jus de pomme bio ou artisanal, à tout autre jus de fruit ou sodas beaucoup trop sucrés et acidifiants.

En revanche si tu apprécies le vin, il remplacera avantageusement les apéritifs (trop sucrés) et alcools forts (trop alcoolisés) tout en préservant le côté festif. La quantité raisonnable maximale ? 2 verres pour une femme, 3 pour un homme. Mais bien entendu, pour que ce programme soit efficace, il convient de réaliser les 4 étapes… et pas seulement l’étape n°4 !

Un programme qui n’a que des avantages

Grâce à ce programme accessible à toutes et facilement réalisable, tu améliores ton hygiène de vie, tu détoxifies ton foie sans stress et tu te sens plus en forme. Les fêtes arrivent et tu te sens moins fatiguée. Tu as envie de te faire plaisir (et tu as raison), mais comme tu as pris de nouvelles habitudes alimentaires et que ton foie adore ça, tu goûtes à tout, un peu, raisonnablement. Et le 2 janvier tu as le sourire, car tu n’as pas pris 1 gramme, tu n’as pas de poches sous les yeux et tes copines sont mortes de jalousie !

 

Partage de l'article !

  • Facebook
  • Twitter
  • Google +
  • Pinterest
  • Par mail
Naturellement moi
v 5
0

un commentaire ?

5 Commentaires
  1. 12/01/2017 Réponse

    Je ne voudrais pas avoir l’air de chipoter, mais le fromage blanc dans les protéïnes végétales ça me fait tiquer. 😉

  2. 03/11/2017 Réponse

    On part du principe que nous avons tous du poids à perdre. Je n’aime pas trop cette dictature de la diète. Il faut maigrir au printemps, pour être belles en bikini, puis en automne, pour les fêtes, puis à la nouvelle année car ce sont les bonnes résolutions… Cela n’arrête jamais. Quant au fait de manger light le soir, est-ce que c’est valable pour les personnes qui se dépensent le soir après le bureau ? Je ne crois pas. Désolée si mon commentaire est négatif, mais pour le coup vraiment je trouve qu’il y en a marre de cette obsession de mincir à tout prix. :-/

  3. 03/11/2017 Réponse

    Merci Steph. Vraiment, mon idée n’est pas de critiquer gratuitement. C’est plutôt de rappeler qu’il y a un bon nombre de nanas (et pas que de nanas d’ailleurs) qui peuvent avoir des troubles du comportement alimentaire, de type anorexie ou autre. Et pour ces personnes, les fêtes sont déjà une source d’angoisse. Donc en rajouter en associant toujours fêtes et régime peut être vraiment difficile. Cela a été mon cas, je pense que tu l’auras deviné. Et sans vouloir généraliser, je sais que c’est le cas de nombreuses autres personnes. Bonne continuation. C’est toujours un plaisir de lire les articles des Pulpeuses. 🙂

    • 03/11/2017 Réponse

      Ton point de vue est hyper intéressant. Et je ne le prends pas pour de la critique gratuite, rassure-toi ☺️ Je comprends complètement ton point de vue. Maintenant, moi aussi je refuse le mot « régime » et ce qui y est associé. Pour tout te dire je n’avais pas conscience jusqu’à ton commentaire que des personnes pouvaient être en souffrance durant la période de Noël et cela me rend triste. Je comprends bien mieux ton point de vue et je te remercie de le partager constamment avec nous, sincèrement. Belle journée Ana !

      • 03/11/2017 Réponse

        Cela fait plaisir de tomber sur des gens ouverts, prêts à accepter la critique positive. 😀 Bon weekend et à bientôt. 😉

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ça pourrait t'intéresser !