Peur de la mort : comment la gérer ?


blonde-1031534_1280C’est bien connu, Les Pulpeuses traitent tous les thèmes… Même les moins drôles. Il y a de ces sujets qu’il est important de traiter, des peurs qu’il nous faut affronter pour avancer et vivre intensément notre vie. La Mort est un de ces sujets. Parce qu’en parler peut t’être utile, notre thérapeute Audrey en parle simplement et te propose …

audrey descamps thérapeute« Sorcière ? Zombie ? Mariée égorgée ? Tu cherches encore ton costume pour ta soirée déguisée ? Je suis sûre que tu vas trouver le moyen de susciter le frisson au premier coup d’œil. En attendant, je te propose de frissonner ensemble : parlons de La Mort. » – Audrey

La pub de la vie éternellecemetery-1724139_1280

Je te l’accorde le sujet n’est pas franchement funky au premier abord. La Mort, c’est la fin de la Vie. La Palice en aurait dit autant ! Autre information : nous sommes mortels. Il m’a semblé important de le rappeler au vu du nombre de produits de beauté censés gommer les signes du temps qui passe, le nombre de célébrité gonflées, repulpées et retendues de tous les côtés, sans oublier les logiciels de retouches.

Nous sommes dans une société qui refuse le temps qui passe, le vieillissement et donc qui refuse la mort. Le mannequin « 18 ans – taille 34 » t’assure que la super crème trucmuche gommera les marques de la cinquantaine. Les pilules machins vont te booster au quotidien (interdiction d’avoir un coup de mou). La barre chocolatée te fera planer après ta journée de boulot (un câlin serait plus efficace, mais bon… moins lucratif !). Bref, la pub t’offre cette vision d’une vie parfaite, de l’éternelle jeunesse.

La mort, une désillusion ?

fall-1432252_1920Et puis un jour, une maladie, un décès, un attentat. Tout à coup, tout vole en éclat. Le voile de l’illusion se lève et la chute est brutale. Tout ce temps que tu pensais avoir devant toi s’envole. Tous ces arrangements avec les conventions sociales, les convenances ou le confort n’ont plus de sens.

C’est le choc, le chaos, le tsunami. Les repères n’existent plus, tu ne peux plus anticiper. Tu ne peux plus contrôler. D’un coup, tu te fous des crèmes, des pilules, de la bouffe ou de la taille de ton pantalon. Tu te fous de l’annonce des soldes, de machin qui couche avec bidule, de savoir si ta maison est présentable, des « qu’en-dira-t-on ».

A ce moment là, il n’y a que le plus important pour toi. La Fin révèle tes aspirations, tes envies, ton essentiel. Et là s’ouvre une porte. Lâcher prise, être dans le présent, Être tout simplement, ressentir et non plus penser, faire ou acheter, Vivre…

Tant que tu restes fixée sur ton ex, sur ce super job que tu n’as plus, la robe fétiche dans laquelle tu ne rentres plus, ou les années qui se sont envolées… Tu ne peux pas savourer ton présent et tout ce qu’il peut t’apporter. Quant tu sais dire « Au revoir », tu es capable de dire de vrai « Bonjour ». Regarde les feuilles mortes tomber. Inspire toi de la nature, elle t’invite à laisser mourir ce qui n’a plus raison d’être pour accueillir une nouvelle rencontre, un nouvel amour, un nouveau projet, une nouvelle étape de vie. Fais confiance.

Un exercice pour t’aider à avancer

autumn-1210058_1920Je te propose un petit exercice, si le cœur t’en dit :

Imagines : tu es à l’heure de ton dernier souffle. Tu sais que tu vas bientôt mourir. Tu repenses à ta vie. Qu’en retiens-tu ?

Reviens ici et maintenant. Pense à ta vie actuelle. Comment vois-tu les choses maintenant ?

En fonction de tes croyances et de ton histoire de vie, tu peux être plus ou moins à l’aise avec l’idée de finitude. Si cet exercice est difficile à faire pour le moment, si tu te rends compte que tu as des difficultés à finir des choses, de dire au revoir à quelqu’un. Si vieillir te fais paniquer, si l’angoisse est importante, être accompagnée d’un(e) professionnel(le) peut s’avérer vraiment être utile pour toi.

La thérapie peut te permettre d’apprendre à vivre selon ce qui est important pour toi. C’est un chemin qui peut t’amener à devenir toi-même, pour vivre intensément ta vie. Sympa comme programme, non ?!



Pour en savoir plus sur Audrey

audrey descamps thérapeuteDécouvre sa bio dans la rubrique « Nos chroniqueurs »

Visite son site web pour approfondir certains sujets ou pour prendre rendez-vous via sa page Facebook.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s