Produits diététiques : que nous cachent-ils ?


produits supermarchéPas un mois ne passe sans qu’il n’y ait de nouveaux scandales liés à l’industrie alimentaire. Parce qu’on ne sait plus qui croire et parce qu’on a besoin d’y voir plus clair, notre experte en nutrition Karina te guide pas à pas…

Karina« 6,5 millions de personnes sont concernées en France par les maladies cardiovasculaires, soit près de 15% de la population. Ces maladies, ainsi que l’obésité, nous touchent de plein fouet. Aujourd’hui, beaucoup se tournent vers les produits diététiques avec la conviction de manger plus sain. Or, la plupart de ces produits dits « diététiques » ne sont rien d’autre que de la malbouffe savamment déguisée par un marketing bien aiguisé. Pour t’aider à faire le tri, voici 5 repères importants… » – Karina

 

Les produits « O% de matière grasse »

produits allégés 0 pour centLorsqu’un produit est allégé en graisse, il perd son goût. Pour pallier à cette fadeur, les industriels ajoutent du sucre (bien caché et que tu consommes sans le savoir). Malheureusement, les études sont formelles : le sucre est le plus grand facteur de surpoids.

Les petits déjeuners « minceur »

Nombre de céréales, biscuits ou galettes qui affichent « riche en vitamines », « riche en minéraux » ou encore « au blé complet » méritent que l’on retourne le paquet. Tu y découvriras qu’en réalité les céréales contenues sont raffinées en majorité et qu’elles renferment en prime des additifs chimiques et là encore… du sucre.

Le sirop d’agave

sirop-agave_690x350Là il faut dire qu’il s’agit d’un coup de marketing magistral ! Comment ne pas succomber à la promesse d’un sucre diététique, naturel et bon pour la santé ? Qu’il soit naturel, c’est vrai, car il renferme quelques minéraux et vitamines ce qui lui confère un bon point. Malheureusement, pour le transformer il est chauffé, ce qui lui enlève ses principales qualités. Pire encore, il renferme beaucoup plus de fructose (le sucre qui fait prendre du poids lorsqu’il est consommé en excès et sans les fibres du fruit) que le sucre blanc. 70 à 90% là où le sucre raffiné n’en contient que 50%. On peut dire alors que le sirop d’agave est aussi délétère -voire pire- que le sucre de table.

La margarine qui « protège ton cœur »

BEURRE margarineRiche en graisses saturées, le beurre est souvent délaissé au profit de la margarine. Mais qu’est-ce qu’une margarine ? C’est un produit fabriqué à partir d’huiles hydrogénées (riches en graisses dites « trans », délétères pour la santé) mélangées à des composants chimiques, dont des colorants, pour imiter la texture du beurre. De récentes études ont montré que les personnes qui consomment de la margarine ont plus de risque de succomber à une maladie du cœur que celles qui consomment (modérément) du beurre. Rappelons que le beurre frais bio consommé cru en petite quantité au petit déjeuner, nous apporte une partie des acides gras essentiels et de la provitamine A dont nous avons besoin chaque jour.

Vegan, dernière tendance à la mode manger sain produits non raffinés

Il est des mots magiques qui font vendre n’importe quoi : vegan en fait partie ! Ce mot désigne tout ce qui n’est ni animal ni produit par les animaux (œufs, lait, laine, cuir…). La plupart de ces produits vegan sont fabriqués avec des agents épaississants, agents de texture, colorants, arômes chimiques, conservateurs… C’est l’arsenal utilisé par les producteurs pour imiter les saucisses, le bacon et le steack haché. Si tu es vegan, mieux vaut consommer des protéines végétales en bonne proportion et recourir à quelques compléments alimentaires bien choisis pour compenser les carences, ton corps s’en trouvera cent fois mieux.

apéritif légumesEn conclusion, retiens que les vrais produits diététiques au sens « bons pour la santé » n’ont pas besoin d’arborer une banderole pour le signaler. Ils sont crus, non préparés, non raffinés, complets ou entiers. Il te suffit de lire l’étiquette : s’il y a une liste d’ingrédients, c’est que ce n’est pas une nourriture saine. Même remarque pour les produits bio : ce n’est pas parce qu’un produit mauvais pour la santé est « bio » qu’il devient bon pour la santé.



Pour en savoir plus sur Karina 

KarinaRetrouve sa bio

Visite son site web

Inscris toi à ses conférences

 

 

 

There is one comment

  1. anaverbaniablog

    Je suis globalement bien d’accord avec tout cela. Ceci dit pour le vegan, sans recourir forcément à des compléments alimentaires, on peut tout simplement conseiller aux adeptes de cuisiner un maximum eux-mêmes, non ? Les similis c’est rigolo et cela dépanne, mais vegan ou pas cela reste des produits industriels, et ils contiennent des choses que l’on ne mettrait pas nous-même dans la casserole. 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s